Les chocolats de Patrick Gelencser et moi

Au début, en  découvrant les tablettes de chocolat de Patrick Gelencser*, j’ai cru que le chocolatier parlait de moi. Exceptionnel (pas assez de place pour le -le sur le papier), irrésistible (merci c’est trop Patrick ). Bon j’ai commencé à avoir des doutes avec l’adjectif tonique (pas vraiment le genre de qualificatif qui me viendrait à l’esprit )). Et puis j’ai vu ses napolitains pour le café en forme de petites tablettes et j’ai compris que ce chocolatier aimait jouer avec les mots, qu’on pouvait choisir ses instants chocolatés selon l’envie du moment, chacun ayant un pourcentage de cacao différent.

Vous n’allez peut-être pas me croire mais mon préféré c’est celui qui s’appelle accro : ) Figurez vous que ce cacao s’épanouit sur une ancienne plantation coloniale, où les excès et les débordements du fleuve Sambirano (à Madagascar) enrichissent la terre. La plantation, est parait-il, l’une des plus belles du monde.

Contrairement à la méchante réputation qui me suit, je ne croque pas dans le chocolat tous les jours (pour la simple raison, que j’ai du mal à suivre le conseil très répandu « un carré et c’est tout »), j’ai donc encore pas mal de chocolats à découvrir selon les origines, la terre, les fèves utilisées.

chocolat

Le nom de Patrick Gelencser ne m’était pas étranger mais je ne savais pas qu’il faisait partie de la petite douzaine de chocolatiers en France à transformer le chocolat de la fève à la tablette (on parle alors de chocolatier bean-to-bar). Cela signifie une sélection rigoureuse des fèves (elles viennent du Venezuela, de Madagascar, d’équateur mais aussi d’Haïti et de Belize), une production artisanale et à petite échelle, une liste d’ingrédients réduite au plus simple et beaucoup d’expérimentation.

Le chocolatier est basé en Vendée (j’avoue j’ai vérifié, je suis assez mauvaise en géographie) à la Roche sur Yon où il propose aux visiteurs d’en savoir plus sur les origines du chocolat et l’aventure du cacao à travers un musée. C’est un peu loin de Lyon mais heureusement il a une boutique en ligne et j’avoue que je goûterais bien ces tablettes de chocolat au lait (les ayatollahs du chocolat vont me tomber dessus à bras raccourcis mais j’adore le très bon chocolat au lait …alors que pour moi c’est plus facile d’être raisonnable avec du chocolat noir ).

Patrick Gelencser m’a fait un dernier clin d’oeil, il a donné le prénom de ma fille à l’une des ses pâtisseries : )

*produits offerts

 

6 commentaires
  • Ma'
    septembre 25, 2015
    Voilà qui fait bien envie ! Pour le prénom de ta fille, j’avoue, j’hésite entre « Cool Relax » et « Folie Douce » 🙂
  • 3poulesenchocolat
    septembre 25, 2015
    Moi aussi, j’adore le très bon chocolat au lait!tous les goûts sont dans la nature…;-))
  • Kantutita
    octobre 4, 2015
    Mmmh, ça donne envie de croquer son carré quotidien … Non mais comme toi je n’arrive pas à m’arrêter à un seul! 😉
    Je ne connais pas ce chocolatier, mais ils ont l’air bon!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *