L’abus de Bretagne est bon pour la santé

Oui l’abus de Bretagne est bon pour la santé et face à cette affirmation, j’ai des preuves. Pendant mes deux semaines dans le Morbihan, je me suis endormie chaque soir en moins de deux minutes (le truc quasi magique) me réveillant en moyenne 8 heures plus tard fraiche comme une rose (enfin une rose avec quelques heures de vol). Depuis que je suis revenue à Lyon, la chorégraphie nocturne habituelle a repris : je me tourne, je me retourne dans un sens puis dans un autre « non surtout je ne regarde pas l’heure tourner …ah merde il est déjà 1h30, 2h ..je me lève ou pas ? …ah ça va être l’horreur demain matin ». Pourtant quelques heures auparavant, j’avais bien l’impression d’être fatiguée, je croyais dur comme fer qu’une fois ma tête posée sur l’oreiller, Morphée me kidnapperait illico.  Pas véritablement insomniaque, mes nuits lyonnaises sont hachées, fragmentées, souvent trop courtes. Il est possible que les bonnes heures de marche effectuées quotidiennement en Bretagne soient un début d’explication mais si je dois arpenter pendant 3h chaque jour ma colline de la croix rousse (et puis elle est où la mer d’abord ?), ça va poser un sérieux problème question emploi du temps. J’ai tenté quelques séances de cardio boxing à la maison, effet zéro. Alors soit les Bretons mettent des somnifères dans la farine de sarrasin soit j’ai besoin de me shooter à l’air iodé.

La Bretagne garantit non seulement de belles et douces nuits mais en plus elle rend zen. C’est vrai au début ça surprend ces gens qui vous laissent systématiquement passer aux passages piétons alors que vous n’avez même pas un quart d’orteil engagé sur la chaussée et puis petit à petit vous comprenez qu’ici les gens sont civilisés. Genre ils disent tous au revoir au chauffeur de bus en descendant à leur station (au début je me suis gaussée -j’imaginais la situation à Lyon avec le nombre de passagers- mais pas question de casser l’ambiance je m’y suis mise aussi). Quand la personne qui vous donne les clefs de votre logement vous parle la première fois, vous avez un peu l’impression d’avoir appuyé sur la touche ralenti de votre lecteur DVD. Pourquoi vous répond-t-il si posément et en prenant son temps ? en fait il est juste normal.

 Appréciable aussi le fait que les commerçants ne gonflent pas ou ne multiplient pas leurs prix systématiquement juste parce que c’est l’été et que les touristes sont de passage comme cela est le cas dans d’autres régions. Le sentiment d’être pris pour un pigeon si ce n’est pour un con ne contribue pas à la zénitude.

En parlant de pigeons, je ne sais pas trop s’il y a des gangs dans le monde des oiseaux style « vous les Goélands vous avez tels territoires, nous les pigeons on squatte les parcs municipaux des grandes villes » mais j’ai pas vu un seul pigeon à Vannes. Il faut que je précise que je déteste les pigeons. Soyons clairs je ne leur ferai aucun mal mais je ne supporte pas qu’ils s’approchent aussi près des bancs prêts à vous becqueter les pieds. Vous avez beau leur signifier que leur présence est indésirable (dégage sale bête !), ils reviennent à la charge comme incapables d’enregistrer une quelconque information. Bref les pigeons ne contribuent pas à ma tranquillité d’esprit. En Bretagne, j’ai savouré chaque minute où j’étais assise sur un banc sans roucoulement suspect dans les environs.

caramel

J’ai bien conscience que les Bretons ne se nourrissent pas exactement de la même façon que les non-locaux (qui aurait l’idée à Lyon de manger tous les soirs dans un bouchon et d’avoir une alimentation constituée essentiellement de quenelles, tripailles, cochonailles et tarte à la praline ? ) mais ils ne semblent pas encore touchés par le phénomène « le sucre c’est le mal ». Le caramel au beurre salé a de beaux jours devant lui (et le petit carré de chocolat servi avec le café est même remplacé par un caramel que je n’ai jamais pu goûter, mon temps de réactivité pour se saisir de l’objet étant inférieur à celui de mon fils) et les spécialités sucrées bretonnes ne lésinent pas sur le beurre et le sucre. Du coup quand on est un bec sucré, on se sent moins coupable : )

sardinesen vérité les Bretons se nourrissent de sardines avant de recycler les boîtes ; )

Le Kouign-Amann (à chaque fois que je veux l’écrire, je suis obligée de vérifier l’orthographe, vous croyez que je dois consulter ? ) est-il bon pour le teint mais n’en déplaise à celle qui associe pluie et Bretagne (même quand on lui dit qu’il n’a plu qu’un jour sur deux semaines ) (celle qui vous envoie chaque jour un sms pour savoir si on a les pieds dans l’eau), je suis même rentrée avec un joli hâle (malheureusement en voie de disparition à moins d’aller bosser sur un banc au milieu des pigeons après mes 3 heures de marche) .

Bref ce n’est pas totalement un hasard si je traverse toute la France pour aller me poser l’été en Bretagne.

17 commentaires
  • catherine
    août 27, 2015
    je déteste aussi les pigeons, rien que d’écrire ce mot me donne la chaire de poule ! et bien hier, rue de Siam, à Brest donc… j’ai vu 2 mouettes étriper un pigeon. et maintenant je sais pourquoi il n’y en a pas en Bretagne :))
  • Tiphaine
    août 27, 2015
    La Bretagne, ça vous gagne !!! Oui je sors.

    Néanmoins plus sérieusement, je ne peux qu’être d’accord : bretonne par ma mère, je passe mes étés entre Morbihan, Finistère et Loire-Atlantique depuis que je suis bébé. Et j’adore cette région, elle arrive toujours à me surprendre !

    • chocoladdict
      août 30, 2015
      en plus la région est très variée, du coup il y a toujours plein de découvertes à faire
  • argone
    août 28, 2015
    ah ah je suis un peu comme toi pour l’orthographe du kouign amann :-)) bon j’espère que Morphée va revenir te « kidnapper », c’est pas cool ces nuits hachées ! As-tu regardé côté alimentation ? un dîner plus léger le soir ? Mais je suis certaine que l’air iodé aide à dormir … c’est saoûlant dans le bon sens du terme !
    • chocoladdict
      août 30, 2015
      mon sommeil a totalement changé du moment où j’ai eu des enfants ..avant je n’entendais même pas les pires orages !
  • djool
    août 28, 2015
    Le titre de cet article est tellement vrai !
  • Denis
    août 28, 2015
    Il n’y a jamais d’abus de Bretagne, comme quoi toutes les bonnes choses ne sont pas forcement mauvaise pour la santé.
  • Xtinette
    août 28, 2015
    J’adore aussi la Bretagne ! On essaie d’y aller plusieurs fois par an que ce soit poru faire du vélo ou du bateau !
  • anna la bretonne
    août 29, 2015
    Je m’endors tous les soirs en moins de 2 mns…
    merci pour ton article !
  • Clarisse
    août 31, 2015
    Je suis bien d’accord avec toi! Mon père vit à Lorient, et à chaque fois que nous y allons, on dort super bien, on a de l’appétit, de l’énergie et de la zénitude! Magique!
  • lalydo
    septembre 2, 2015
    C’est le bon air marin qui te berçait chaque soir 😉
    Imagine quand on y vit à l’année, le bonheur quotidien… ♥

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *