Fougasse d’Aigues Mortes

J’ai découvert la fougasse d’Aigues Mortes la première fois que je suis allée en Camargue. Imaginez une brioche moelleuse bien parfumée à la fleur d’oranger et avec une légère couche de sucre craquante sur le dessus..vous y êtes ? Si un jour vous êtes de passage dans la ville fortifiée (charmante surtout quand il n’y a pas trop de touristes), je vous conseille de vous arrêter à la boulangerie Olmeda pour goûter cette spécialité.

Comme tous les ans cet été, en savourant une part fraichement découpée, j’ai eu envie d’en refaire une fois de retour à Lyon. Je suis allée à la maison de la Méditerranée acheter une bonne eau d’oranger (j’aime tellement cette odeur !) et Elo dans la Farine a eu la gentillesse de m’envoyer sa recette.

Ingrédients

500g de farine
15g de levure fraîche
90g de sucre
9g de sel
3 oeufs
le zeste d’une orange et son jus
15cl de lait
175g de beurre mou
6cs d’eau de fleur d’oranger

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans la cuve du robot, versez la farine, la levure, le lait, le jus, les zeste, l’eau de fleur d’oranger, le sel, le sucre et les oeufs. Laissez pétrir à petite vitesse environ 10 min et 10 min à vitesse rapide. Votre pâte forme alors une jolie boule bien élastique.

Ajoutez alors le beurre en dés et continuez de pétrir 10 min. Laissez pousser jusqu’à ce que votre pâte double de volume (entre 1h30-2h). À la fin de la 1ère pousse, dégazez la pâte avec la paume de la main puis mettez la au frigo pour qu’elle raffermisse un peu et soit plus facilement maniable. Normalement il fallait la laisser 1 heure, je l’ai laissé beaucoup moins parce que je voulais qu’elle soit prête pour le goûter.

Étalez la pâte en forme de rectangle et faites des trous avec votre pouce sur toute la surface. Badigeonnez avec un jaune d’œuf, recouvrez avec du papier sulfurisé (je l’ai fait avec un torchon qui s’est attaché à la pâte donc à éviter )). Laissez de nouveau pousser une petite heure.

Préchauffez le four à 220°C. Dans un petit bol faites fondre 35 grg de beurre avec 3-4cs d’eau de fleur d’oranger  et badigeonnes la fougasse avec ce mélange (n’ayez pas peur de bien imbiber la pâte). Saupoudrez de sucre avant d’enfourner pendant 5min à 220°C et 20min à 180°C. Normalement elle doit être juste dorée, la mienne est un peu trop foncée.

fouguasse aigues mortes bis

Verdict ?

Visuellement ma fougasse ne ressemble pas parfaitement à une fougasse d’Aigues Mortes (normalement on voit des petits trous dans la pâte) mais niveau goût, elle était aussi bonne que celle que j’ai pu acheter jusqu’à présent et j’en ai été la première surprise.

Bien-sûr comme pour toutes les brioches, c’est un peu long du fait des différentes poussées mais au moment de mordre dans une bouchée croustillante /moelleuse parfumée à la fleur d’oranger, on se dit que ça valait la peine d’attendre : )

(mon mercredi gourmand)

A lire aussi

10 commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *