Voyages, voyages

Escale express au Havre

Soyons honnête si je n’avais pas eu deux heures de battement entre un train et un bus, je n’aurais sûrement vu du Havre que sa gare. Le ciel était d’un bleu franc, le soleil au rendez vous et je me voyais mal attendre dans un des bars PMU qu’on trouve toujours aux abords des gares, même avec le meilleur bouquin du monde.

Très bêtement j’imaginais une ville industrielle, grise, triste et peut-être que s’il avait plu des cordes ce jour-là, je serais restée avec mes idées toutes faites sur le Havre. Si dans un premier temps, j’ai pesté contre la compagnie de bus qui planifie des horaires qui ne s’accordent pas avec ceux des trains (à 1 ou 2 minutes près c’est ballot…une fois sur place, j’ai compris que ce bus était avant tout destiné aux habitants des environs du Havre qui, comme moi, se déplacent sans voiture et pas aux touristes )), j’ai finalement regretté de ne pas pouvoir rester plus de deux heures dans la ville.

Un peu au hasard je suis partie en direction de son port de plaisance, bifurqué au passage dans le quartier Saint François avec son marché aux poissons, la maison de l’Armateur, ses canaux, regretté de n’être pas rentrée dans une jolie boutique Made in Le Havre. J’aurais aimé visiter l’église Saint Joseph à l’architecture si particulière mais les aiguilles tournaient et malgré un bon rythme de marche, il était temps de rejoindre mon train.

En revenant d’Etretat, je suis repassée par le Havre en prenant le même bus qu’à l’aller et je suis descendue à Sainte Adresse, une commune qui offre une jolie balade en bord de mer. J’avais la vague idée de pousser jusqu’à un salon de thé, Le Chat Bleu, mais c’était totalement impossible étant donné l’horaire du train. J’ai tout de même vu l’estacade peinte par Dufy et Monet, les belles maisons adossées à la colline avant de revenir sur la plage du Havre avec ses cabines blanches.

Avant de reprendre le tram, j’ai admiré la Villa Maritime qui a appartenu au dramaturge Armand Salacrou et qui hébergea, dans l’entre-deux-guerres, de nombreux artistes (Raymond Queneau, Max Jacob, Jean Dubuffet…). Si j’étais restée plus longtemps, j’aurais beaucoup aimé me perdre un peu plus dans la ville en suivant les 20 étapes de la promenade littéraire .

Passage éclair en attendant un bus pour….#LeHavre #shopping @seine_maritime_normandie

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) le


le havre 2

le havre 3

le havre 8

le havre 5

le havre 4

le havre 9

le havre 10un gars qui a des problèmes avec sa virilité dans le coin ? : )

le havre 11

le havre 13le havre 15

le havre 16

le havre 17

le havre 18le havre 19

le havre 20

Qui sait peut-être qu’un jour je reviendrai…

24 Comments

  1. C’est une ville dont je suis très curieuse depuis un moment, qui gagnerait à être connue j’ai l’impression. Je note l’idée de la promenade littéraire ! Très Très Belles photos !!! (euuuh c’est quoi en fait le menhir blanc 😀 ??)
    • c’est bien sympa je trouve cette idée de promenade littéraire ..je me demande si cela existe à Paris ?
      merci pour les photos et tu as vu dans les commentaires on a la réponse pour le menhir blanc ; )
  2. J’adore ces petites mugs dans la vitrine !! Je ne connais pas du tout le Havre, ça mérite peut-être en effet une petite escale !
  3. Expatriée Perdue Reply
    Hello,

    Merci pour ton article qui rend hommage à cette ville assez méconnue au final (et classée au Patrimoine Mondial par l’Unesco).

    Pour info, le « menhir blanc » est en fait surnommé le « Pain de sucre » : il a été erigé par la veuve d’un marin disparu en mer au 19eme siècle et il est peint en blanc pour servir de repére aux bateaux en mer. Voilà 🙂

  4. Quand on ne connaît pas un lieu, il y a toujours le plaisir de la surprise! En tous les cas, ne connaissant pas du tout la région, j’aurais grand plaisir à la découvrir… Un jour!
      • Non, en fait, je l’ai confondue avec St Lazare sur ta photo 🙂 (et là on découvre que je suis nulle en gares lol )
        • personne ne t’en voudra, rien ne ressemble plus à une gare qu’à une autre gare et je suis d’ailleurs passée aussi par St Lazare ; )
  5. J’ai fait un déplacement pro un jour là-bas et passer la soirée au Havre un soir de pluie tout seul, je t’assure que c’est une expérience que je n’ai vraiment pas envie de renouveler. Avec un vent qui s’engouffrait dans ses rues larges et sinistres…
    Peut être a refaire pour un week-end mais pour l’instant cette ville n’est pas sur ma wish list 😉
  6. Hello,
    C’est chez moi, c’est ma ville dans laquelle je retourne régulièrement. Les gens ont une image très négative du Havre et je suis la première à les encourager pour qu’ils la découvrent vraiment
  7. Le peu que j’ai vu du Havre me laisse un souvenir vraiment mauvais. Tes photos pourraient me faire changer d’avis…
  8. Je n’avais jamais vraiment vu d’images du Havre… C’est une grande ville et pourtant d’un point de vu touristique, on n’en entend pas beaucoup parler. Mais tes photos me font penser qu’il y a quand même des choses à voir là-bas, alors pourquoi pas !
    • je crois en effet que ce n’est pas forcément une ville dans laquelle on pense passer un week-end mais après tout est une question de regard : ) et puis c’est un bon point de départ de balades dans le coin

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It