Pâtisserie et chocolat

Gâteau 777 aux pommes (sans gluten)

Après avoir lu le titre de cet article, vous vous êtes peut-être imaginé à bord d’un Boeing 777 alors qu’on venait de vous servir un dessert qui portait le nom de gâteau 777 …redescendez sur terre, si ce gâteau 777 aux pommes est appelé ainsi c’est parce que dans sa composition entrent 7 cuillères à soupe de 3 ingrédients différents. C’est le genre de gâteaux de grand-mère, simple et réconfortant, parfait pour le goûter ou pourquoi pas le matin au petit déjeuner.

Ingrédients du gâteau 777 aux pommes

7 cuillères à soupe de beurre bombées (environ 80 gr)
7 cuillères à soupe de farine de riz bombées
7 cuillères à soupe de cassonade bombées
1/2 sachet de levure chimique sans gluten
4 œufs
3 pommes (1 acidulée, 2 fondantes)
2 cuillères à café de cassonade en poudre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez votre four à 180°. Faites fondre le beurre sur feu doux ou au micro ondes. Mélangez avec un batteur les oeufs, la farine, la levure, la cassonade, le beurre fondu jusqu’à ce que votre préparation devienne homogène.

Pelez les pommes, enlevez les pépins et coupez les en dés. Ajoutez les à votre préparation ainsi que la cannelle. Mélangez avant de verser dans un moule à manqué préalablement tapissé d’une feuille de papier cuisson (pour que la feuille de papier cuisson adhère plus facilement au fond du moule, je mets dessus quelques gouttelettes d’eau).

Enfournez 25 à 30 minutes (pour savoir si le gâteau est cuit, mettez au centre un cure-dent, il doit ressortir sec).

gâteau 777gâteau 777 2gâteau 777 4

Cette recette de gâteau 777 aux pommes est tirée du livre Zéro Gluten : la cuisine de Jeanne B. Je ne suis pas intolérante au gluten, il ne me cause aucun tracas digestif, je n’ai pas l’intention de jeter à la poubelle ma farine de blé malgré tous les maux dont on l’accuse (et inversement tous les bienfaits dont on tirerait en le supprimant de notre alimentation, la première, étant son incidence sur le poids).

Par contre je connais plusieurs personnes qui ont un régime sans gluten pour raison de santé et si, un jour, elles venaient prendre un thé, déjeuner ou dîner à la maison, je voudrais être en mesure de leur servir quelque chose de bon. Assez souvent les gâteaux bio / sans gluten vus dans les livres et magazines ressemblent à des gâteaux healthy (pour moi en tous cas )…entendez par là, qu’ils ne me font pas envie visuellement. Or en ouvrant le livre Zéro Gluten, j’ai trouvé tout plein de photos appétissantes, plusieurs gâteaux au chocolat. Si l’esthétique me mettait l’eau à la bouche, je voulais savoir ce qu’il en était du goût. J’ai servi le gâteau 777 aux pommes sans préciser aux goûteurs que la farine de blé était remplacée par de la farine de riz, je les ai interrogé sur la texture, je leur ai demandé s’ils voyaient une différence. Personne n’a estampillé le gâteau comme sans gluten et tout le monde l’a trouvé bon.

zero gluten

L’auteur, Jeanne B., est coeliaque (maladie auto-immune) depuis qu’elle est enfant et elle raconte en introduction du livre par quelles étapes elle est passée année après année avant de renoncer totalement au gluten…ce qui ne signifie pas pour elle renoncer à la gourmandise et au plaisir. Au fil des pages, elle a repris des recettes que lui préparait sa mère, d’autres inspirées par ses voyages. Enfin elle a tenté de reproduire certains plats qui lui sont normalement interdits : gnocchis, chouquettes, Pépito ou gougères au fromage.

J’ai feuilleté les 80 recettes pour avoir une idée des ingrédients indispensables en remplacement de la farine de blé. J’avais déjà chez moi de la farine de châtaigne, j’ai acheté de la farine de riz, de la farine de maïs, du sucre de canne complet (on en trouve maintenant facilement dans les supermarchés). Vous pouvez vous procurer de la levure chimique sans gluten dans n’importe quel magasin bio et contrairement à ce que je pensais le prix est tout à fait normal. On retrouve aussi assez souvent dans les préparations de la fécule de maïs …bref rien de compliqué à trouver.

Si je devais retenir quelques recettes que j’ai particulièrement envie de tester dans le livre Zéro Gluten, je citerai le gâteau à la pâte d’amande, le fondant aux pommes caramélisés, la tarte aux poires frangipane et chocolat, les gnocchi de patate douce (non ce n’est pas un intrus, je ne me nourris pas que de desserts )), le cheesecake aux cerises, la tarte comme un cheesecake, le moelleux au chocolat.

Je ne manquerai pas de partager alors mes impressions avec vous.

image002

Pour rester dans le « sans gluten », je signale à mes lecteurs et lectrices lyonnais qu’un coffee shop sans gluten, Tigre, vient d’ouvrir juste en bas de la montée de la Grande Côte (au 91) à la Croix Rousse. *

Enfin si vous êtes parisien, sachez que Catherine Cluizel (je vous ai déjà parlé ici de la manufacture Cluizel) et Catherine Kluger se sont associées pour imaginer une tarte au chocolat sans gluten, la tarte « choco’maniac de Pâques » (composée d’une pâte sucrée à base de farines de riz et de châtaigne bio, de poudre de cacao brut Michel Cluizel, d’une ganache au chocolat Kayambe noir 72 % Michel Cluizel et d’un coeur fondant au praliné 89 % Michel Cluizel) …de quoi vous faire plaisir pour Pâques même si vous êtes intolérant au gluten (en vente du 30 mars au 5 avril à la Fabrique Kluger et dans les magasins Petites Manufactures Cluizel).

16 Comments

  1. Je ne vois pas de note …. tu as aimé ou pas ? j’aime beaucoup les gâteaux aux pommes en général ! 🙂 Un classique pour l’automne hiver !
  2. je serais très curieuse de le goûter ton gâteau à titre d’expérience scientifique, bien sûr ^^
  3. C’est moi qui suis mal réveillée ou tu n’as pas dit de mettre les œufs dans la pâte ???
    sinon, il a l’air très bon ce gâteau !!!
    Et si j’achetais de la farine de riz en passant au magasin bio la prochaine fois ?
  4. Je ne suis pas sans gluten mais tu me donne quand même envie de tester ! En plus j’ai de la farine de riz au travail… (Bon peut être que je ferai une sauce au chocolat pour accompagner^^)
  5. Il a l’air très bon ce gâteau, malgré l’absence de gluten. Je note la recette et la référence du livre, car sans être intolérante au gluten, j’ai constaté que le réduire fortement améliorait mon état général (moins inflammatoire, donc moins de crise d’asthme, moins essoufflée, plus d’acuité…), mais dur de s’en dispenser complètement…
    • le problème c’est qu’il y en a dans plein de choses et même s’il y a de plus en plus de produits sans gluten (j’ai vu des pâtes et le rayon en grande surface est beaucoup plus conséquent qu’il y a quelques années) c’est quand même pas toujours simple à mon avis

Write A Comment

Pin It