Lyon, presqu'île

Partir à la conquête du Pôle Sud (exposition)

 Les années passent et je n’aime toujours pas jouer le GO avec mes enfants, j’ai toujours une sainte horreur pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à un jeu de cartes ou un jeu de société, j’ai envie de fuir dès que j’arrive dans un square alors quand viennent les vacances scolaires et qu’il faut continuer à bosser tout en s’occupant des enfants, je sens comme une pointe d’angoisse monter en moi. Heureusement vendredi j’ai trouvé une idée de sortie qui a enchanté tout le monde, autant eux que moi (peut-être pas pour les mêmes raisons) : le très récent Musée des Confluences.

La visite a commencé par l’exposition A la Conquête du Pôle Sud qui retrace l’expédition de deux équipes d’hommes (des anglais et des norvégiens) vers un territoire hostile et encore vierge de toute empreinte humaine entre 1911 et 1912. Dès le début, une table invite les visiteurs à répondre à des questions et à découvrir les réponses en faisant glisser une tablette et tout au long du parcours, on retrouve cette même volonté de faire participer le public. La scénographie est très vivante avec les reconstitutions des bureaux, des lieux de vie des membres de l’équipe ou  bien encore d’un igloo. On peut toucher de la fourrure de rennes, particulièrement chaude et avec laquelle les hommes se protégeaient, on peut voir quelle était la ration alimentaire de chacun (pas si importante que ça étant donné les conditions météorologiques il me semble), on imagine leurs souffrances, leurs douleurs face au froid, leur courage, leur volonté à arriver premier, leur combativité (je suis plus épatée par eux que par le snipper glorifié par Clint Eastwood dans son dernier film), on est ému en lisant les lettres que certains ont écrits à leurs femmes avant de mourir…bref on s’y croirait !

La toute dernière partie de l’exposition revient sur les expéditions dans l’Antarctique qui ont lieu aujourd’hui avec le matériel et les vêtements actuels et on peut tester sa capacité à aller travailler là-bas. Visiblement je ne suis pas la seule à être frileuse puisque les scores des enfants les ont expédié direct dans les Tropiques : )

musée des confluences 19musée des confluences 20musée des confluences 16musée des confluences 15musée des confluences 14

J’ai découvert avec le même enthousiasme la chambre des merveilles (une exposition temporaire dont le thème est les cabinets de curiosité) dont l’agencement est vraiment très réussi. Les enfants ont beaucoup aimé voir d’aussi près tous ces animaux empaillés (ah un crocodile au dessus de nos têtes ! ah des mygales ! ) même si ma fille avait visiblement du mal à croire qu’ils étaient morts. Dans la pièce qui rassemble oiseaux, insectes, mammifères, espèces exotiques, on ressent une fascination mêlée d’un léger effroi comme si soudain ils allaient tous se mettre à bouger. Et ce n’est pas vieillot une seule minute comme dans certains musées.

Si vous avez encore un peu de temps, passez faire un tour à la boutique qui, avec ses vitrines, son gros choix de livres, son rayon jeunesse, ses morceaux de météorite, son corner kawaï, est très bien agencée et riche.

musée des confluences 22musée des confluences 23musée des confluences 24musée des confluences 25

Vous pouvez aussi jouer à apercevoir le crayon (immeuble de la Part Dieu pour les non-lyonnais), la cathédrale de Fourvière à travers les façades vitrées du bâtiment ou monter jusqu’au 4ème étage pour profiter d’une vue sur Lyon d’un côté et sur la Confluence, l’endroit où se rejoint la Saône et le Rhône, de l’autre côté.

musée des confluences 1musée des confluences 2musée des confluences 3musée des confluences 4musée des confluences 5musée des confluences 6musée des confluences 8musée des confluences 9musée des confluences 10musée des confluences 11musée des confluences 13

Et je ne vous parle même pas des collections permanentes, du mammouth géant ou du Camarasaurus (j’ai mis quelques photos sur mon compte Instagram)…bref je vous conseille vivement une visite au Musée des Confluences en famille (ou pas)  en privilégiant peut-être une arrivée à 11h pour l’ouverture ou lors de la nocturne le jeudi soir (ça doit ajouter à la fois un côté magique et flippant dans certaines salles).

Musée des Confluences
Exposition A la conquête du Pôle Sud
3 février 2015-28 juillet 2015
86 quai Perrache
69002 Lyon

Crédit photo à la Une : Musée des Confluences

20 Comments

  1. J’ai voulu y aller hier après-midi, j’ai renoncé devant la file d’attente digne d’une expo parisienne au Grand Palais 🙁
    En revanche, j’ai pu faire le tour du bâtiment, la vue sur la confluence des deux fleuves est magnifique ! Quand ils auront terminé les travaux, ce sera un très beau site de promenade !
    • c’est vrai qu’on n’a pas l’habitude d’attendre comme ça devant un musée (ou autre) à Lyon (en même temps cela avance plutôt vite) …j’espère que tu pourras y revenir et cette fois visiter l’exposition !
  2. J’y suis allée vers le 21 décembre et je l’ai trouvé très bien, des petites animations interactives pour expliquer aux enfants, plein de choses très intéressantes. Nous ne sommes pas allées à la boutique mais maintenant je le regrette. Côté tarif, c’est la première fois que je vois ça 9€ pour las adultes et gratuit pour les enfants, chapeau.
    • il y a aussi un abonnement à l’année et si toutes les expositions temporaires sont aussi bien faites que celles sur le Pôle Sud je pense que ça vaut le coup
  3. J’ai beaucoup aimé cette expo pôle sud, quel défi, quelle aventure, quel courage pour ces deux équipes norvégienne et britannique. J’ai trouvé cela passionnant et très bien mis en scène.
  4. J’habite à côté mais je n’y suis pas allée tellement découragée par les files d’attentes à chaque fois que je passe devant pourtant c’est pas l’envie qui manque!J’ai promis à mes filles d’y aller cette semaine et quand je vois les photos, je sens qu’on va se régaler…
  5. Cette expo me tente beaucoup.. tout comme le musée des Confluences ! C’est « au programme » un peu plus tard vers le printemps avec les enfants (et comme toi, j’ai une sainte horreur des jeux de sociétés, squares et autres joyeusetés enfantines ! C’est bien du coup qu’ils soient plus grands…. )
  6. On a fait l’expo permanente quand on est venu début décembre, avec mon fils, c’est un lieu très chouette (même si franchement l’architecture des lieux me laisse perplexe !)
    mais à visiter !
    • le fait de voir le Vieux Lyon par les baies d’un bâtiment très contemporain ça ne me laisse pas indifférente..
    • extérieurement il est un peu massif mais j’aime bien la façon dont la lumière inonde les lieux une fois à l’intérieur
  7. J’y étais hier et franchement on s’est régalé dans ce musée, mes 3 enfants aussi, et c’est marrant de lire ton article aujourd’hui. J’aurais pu l’écrire !!!
  8. Je n’y suis pas encore allée et ne suis pas pressée pour tout t’avouer!!!
    J’ai une petite nostalgie du musée Guimet que je visitais avec mes enfants et que je trouvais vraiment très chouette!

    Puis c’est vrai payer pour un musée qui a couté si cher, c’est un peu la double peine… Ils pourraient je pense offrir une entrée à tous les lyonnais tant ils vont le payer cher!

    • bah j’espère que tu changeras d’avis parce que je le trouve vraiment chouette ce musée (et pas sûre qu’il rentre dans ses frais pour l’entrée gratuite qui l’est pour les enfants de moins de 12 ans )
  9. Pingback: 40° degré à l'ombre | Chroniques d'une Chocoladdict

Write A Comment

Pin It