La dernière séance

Mon dernier coup de coeur série : The affair

Ce que j’ai aimé en premier avant même que je me laisse emporter par l’intrigue, avant même que je commence à mieux connaitre les personnages c’est l’endroit où se déroule l’intrigue de The Affair. C’est à Montauk, située sur la côté américaine, au large du Connecticut, que Noah et sa famille vient en vacances pour l’été dans la propriété de ses beaux parents. C’est là qu’il va rencontrer Alison, serveuse dans un des restaurants de la ville. Ils sont mariés tous les deux et dès le premier regard qu’ils échangent, on sent comme de l’électricité dans l’air (étant donné le titre de la série, difficile de maintenir le suspense).

Une banale histoire d’adultère pensez vous peut-être. Sauf que chaque épisode est construit de manière assez inhabituelle : il est scindé en deux chapitres / volets, chaque volet adoptant le point de vue de Noah puis celui d’Alison (ou inversement). Est ce à dire que chacun a une vision radicalement différente d’une même liaison amoureuse ? que les amants ont une image de l’autre très partielle si ce n’est faussée ? que leurs souvenirs ne se superposent pas ? ou ce procédé suggère-t-il aux téléspectateurs que Noah couvre (ou enfonce) Alison et vise versa car l’histoire de leur liaison est racontée à coups de flashbacks lors d’un interrogatoire de police qu’ils subissent tous les deux.

Si le scénario de départ pourrait tenir sur un fil, le choix narratif empruntant plusieurs points de vue et une chronologie non linéaire permet de créer un suspense assez addictif d’autant plus que leur romance est hésitante et qu’on se demande s’il ne s’agit entre eux deux que d’une attraction physique irrésistible ou si quelque chose de plus fort les relie. L’habilité consiste aussi à distiller de manière très progressive (si vous trouvez déjà Broadchurch trop lent alors passez votre tour) des éléments suggérant qu’un crime a été commis et que les deux personnages principaux y sont liés.

the affair 2

Si The Affair braque surtout son projecteur sur Noah (père de famille de 4 enfants et universitaire-écrivain en mal d’inspiration, écrasé par les attentes de sa femme et par une belle famille qui ne rate pas une occasion de lui rappeler qu’il n’est pas celui qui assure financièrement le quotidien des siens) et Alison (marquée par un drame et qui semble hésiter entre l’envie de se foutre en l’air et le besoin ardent de se sentir à nouveau vivante alors que son mariage vacille), les personnages secondaires ne sont pas en reste et se révèlent plus complexes au fil des épisodes sans qu’aucune fausse note ne vienne gâcher le tableau général.

the affair 3

La réussite de la série tient également au choix du casting. Les deux comédiens principaux (Dominique West et Ruth Wilson), servis par des dialogues particulièrement travaillés et toujours justes,  réussissent en très peu de temps à rendre leurs personnages à la fois attachants et ambigus et à créer entre eux un magnétisme qui traverse l’écran.

Ma seule crainte est que la saison 2 de The Affair ne soit pas à la hauteur, le dernier épisode laissant une foule de questions en suspens.

22 Comments

  1. j’ai vraiment bien accroché aussi ! tout comme toi, je me demande ce que donnera la suite…
    Mais l’intrigue est très bien ficelée et les suspens addictif !
  2. J’ai adoré cette série (qui vient d’ailleurs de remporter 2 golden globes !).
    Les acteurs (premiers comme seconds rôles), l’écriture, la réalisation, tout est excellent. Comme toi, j’apprécie énormément le lieu où se déroule l’intrigue. Et ce qui me plaît le plus, c’est le fait d’avoir les 2 points de vue, on note plein de petits détails qui enrichissent vraiment le propos.
    J’ai hâte de voir la saison 2, mais je pense que ça sera la dernière, je doute qu’il y ait de quoi en faire une 3ème.
    • hasard du calendrier pour les golden globes mais ça me semble mériter …la saison 2 il va falloir attendre pas mal de temps non ?
  3. Je ne demande qu’à la voir ! J’ai mis cette série dans le haut du manier.
    J’ai hâte, après avoir lu tant de commentaires dithyrambiques… Et puis, après ces jours terribles, j’ai envie de fiction, j’ai envie de m’évader.
    Ton bel article ne fait que me conforter dans ce choix. Tu as l’art de communiquer ton attachement à quelque chose. Ce qui fait la beauté de ton blog, d’ailleurs.
    Bises !
  4. j’étais pourtant sûre de t’avoir laissé un com au sujet de cette série vu que je l’ai moi-même beaucoup aimé…..Je l’ai un peu attrapée par hasard et j’ai du louper quelques épisodes, mais je me suis fait une après-midi complète à ne regarder que ça et à ne pas pouvoir faire autre chose (pendant mes vacances)^^
  5. Je suis justement en train de la regarder, j’en suis à la moitié… j’aime bien mais je ne suis pas plus emportée que ça… je trouve le rythme un petit peu lent pour une série non pas que je n’aime pas quand c’est lent mais là je reste parfois sur le côté, les épisodes me semblent durer le double…
    • je ne me souviens plus quand exactement mais tu verras alors qu’au début les deux protagonistes racontent le même morceau d’histoire cela change par la suite l’un racontant la suite de la première partie
  6. j’ai bien aimé aussi, le principe des deux versions. Les comédiens jouent super bien, par contre ils ne font pas rêver, je les trouve moches, surtout l’épouse. et ruth wilson, j’ai du mal avec sa bouche en canard wc et ses sourcils en accents circonflexes qui lui donnent un air méchant je trouve . mais ses cheveux sont sublimes. ( c’est con, mais quand on regarde une histoire d’amour on a envie que les protagonistes soient beaux quoi ^^
    • je ne la trouve pas particulièrement belle non plus mais du coup elle est plus normale et plus proche de nous non ?
  7. mais non, je suis une bombasse moi, pourquoi ? 😀 Oui, c’est ce que je me disais aussi, des gens au physique banal sont plus proches de nous. J’aime pas quand la fille est trop belle, je peux pas m’identifier (et je suis jalouse) mais le mec, ça me dérange pas qu’il soit beau 😉
    • je n’en doute pas (pour ton physique) : ) …oui tant qu’à faire un gars pas trop vilain, c’est plus agréable à regarder : )
  8. Pingback: Mes séries du moment : incontournables ou pas | Chroniques d'une Chocoladdict

  9. Pingback: 5 romans à lire cet été 2017 : sélection de livres en poche

Write A Comment

Pin It