Parler d'ma vie

Une semaine en photos #41: une touche de rose

Rose comme la bande sur la couleur de mes baskets achetées il y a 5 ans pour la cure de thalasso maman bébé que j’avais eu la chance de vivre à Saint Malo (voyez comme je suis économe …ou peu sportive), baskets que je remets depuis plus d’un mois maintenant pour suivre des chorégraphies, travailler les cuisses (avec cette joie un peu étrange de redécouvrir que là et là j’ai des muscles, ceux  qui tirent douloureusement le lendemain) et constater qu’en quelques semaines déjà -non je ne me suis pas forgée le corps de Beyoncé – j’ai le sentiment d’avoir progressé et ça c’est plutôt gratifiant.
Rose comme les objets rassemblés le temps d’une photo pour un client d’oeil à Octobre rose ou comme la boîte dans laquelle j’ai ramené les gâteaux confectionnés le temps d’un après midi au Gâteau École de Sébastien Bouillet.
Rose comme cette gelée de pétales de rose retrouvée dans un placard et dont j’ai parsemé une tarte aux pommes maison. J’ai comme l’impression que les dépenses et les entrées caloriques ne sont pas tout à fait équivalentes à la vue de ce que je viens d’énoncer (mais je n’ai pas encore touché à une seule tablette de chocolat…pas encore ).

semaine 41semaine 41 (1)semaine 41 (3)

★ Le dernier film de Xavier Dolan, Mommy, n’est pas vraiment rose mais s’il faut aller voir un film en ce moment c’est bien celui là. Je me suis installée à la séance du matin, dans la salle 1 du cinéma de quartier où j’ai mes habitudes, dans la rangée que j’aime bien, celle où il n’y a que deux sièges et où je suis sûre que personne ne viendra s’assoir à côté de moi (mode ours ON). Je me suis laissée embarquer par l’histoire, les acteurs vraiment exceptionnels, les dialogues, la bande son, les effets de mise en scène. Ça m’a secoué, sonné, ému (beaucoup !) …j’ai retrouvé le lyrisme du jeune réalisateur, cette capacité de surprendre le spectateur scène après scène et je suis sûre qu’il fera partie des films, comme Laurence Anyways, dont je me souviendrai longtemps malgré ma mémoire de poisson rouge.

★ Et pour la pause musicale du dimanche soir, j’ai cherché quelque chose de dansant, une musique qui commence par faire bouger les orteils, un peu les épaules et puis qui finit par convaincre le corps de se lever pour danser, bien ou mal, peu importe, l’essentiel est de se laisser porter sur Gust of Wind de Pharrell Williams :

D’autres photos de la semaine, avec ou sans rose, sur Instagram.

12 Comments

  1. j’adore tout ce rose, j’aimerais bien faire comme toi, mais je ne suis pas sûre de trouver autant de trucs roses ^^
  2. Le rose dans cette maison est un peu exclu, quoiqu’ils ont chacun une ou deux pièces dnas leur garde robe, qu’ils mettent sans mal
    aH SI ! Ernest, ce soir devant un chou rose à la framboise nous a dit : « non pas ça, c’est pour les flles, c’est rose »
    stupeur et ravissement, on lui a mangé son chou 🙂

    oui, ça va mieux ma gorge mais un gros coup de ras le bol, d’envie de me terrer sous ma couette et dormir 24h d’affilée.
    De saison tu crois? ou assommée par ce que j’ai à faire et que je n’ai pas envie de faire :)?

  3. Moi j’ai fait une semaine rose entièrement aussi ici…. Merci de tes pensées pour toutes les femmes malades Virginie. <3
  4. argh je crois pas avoir reçu la newsletter, il faut que je vérifie ça … il me semblait que je m’étais inscrite pourtant ! Jolis tes tableaux en rose, je n’ai pas eu le temps d’en faire, vite vite ! jolie semaine et merci pour ton avis sur ce film 🙂
    • normalement ils sont toutes parties ..tu as vérifié dans les spam ? (et je t’ai bien vu dans la liste des abonnés)

Write A Comment

Pin It