C'est un beau roman

Que lire cet été en vacances ? #1 : Ne lâche pas ma main

Je ne sais pas s’il y a vraiment des lectures d’été, plus adaptées aux vacances, à la plage ou au transat ou si c’est juste un argument marketing pour donner envie de lire à une période de l’année pendant laquelle à priori on a plus le temps de se plonger dans un bouquin. En tous cas lorsque j’ai vu la couverture du roman policier Ne lâche pas ma main avec ses palmiers, ses fleurs tropicales et son crabe, je me suis imaginée en train de le lire sous un parasol et un cocktail à la main même si la réalité était moins clichée.

C’est d’ailleurs au bord d’une piscine que Liane et Martial passent leurs vacances avec leur fille, dans un hôtel sur l’île de la Réunion au début de Ne lâche pas ma main. Le paradis vire au cauchemar, le jour où Liane disparait de l’hôtel, laissant des traces de sang dans la chambre qu’elle occupait. Tout accuse très vite son mari qui prend la fuite avec sa fille. Une course poursuite des plages au volcan de la fournaise en passant par les forêts luxuriantes de l’île s’engage alors eux deux et la police.

Liane est-elle encore vivante ? Martial est il coupable ? Les employés de l’hôtel interrogés ont-ils tous dit la vérité ? Michel Bussi s’arrange pour que ces questions restent en suspens suffisamment longtemps pour que j’ai eu envie de connaitre la suite quitte à m’endormir très tard ou à dire à mes enfants « euh deux secondes ... » (sans lever les yeux vers eux alors qu’ils étaient en train de transformer la salle de bains en pataugeoire ou de parsemer de pâte à modeler tout le sol de l’appartement).

Ne lâche pas ma main est un thriller efficace qui, au delà de l’intrigue bien ficelée, m’a transporté sur l’île de la Réunion (en évitant les images de carte postale) à travers des personnages comme Christos et une découverte de la culture et de l’histoire de cette région d’Outre-Mer. J’ai été moyennement convaincue par le dénouement final mais j’ai mis dans ma liste de livres à lire, Nymphéas Noirs pour revenir avec Michel Bussi dans  le village de Giverny visité récemment.

(Ne lâche pas ma main de Michel Bussi, pocket, 7.30€)

 

 

10 Comments

  1. Je suis justement en train de le lire 😉 . J’ai déjà lu « Un avion sans elle » et « Nymphéas noirs » du même auteur et j’avais beaucoup aimé.
  2. je crois que cet été je vais grapiller quelques heures de temps libre mais pas de lecture : du farniente !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It