La dernière séance

Qui sera le futur grand patissier ? saison 2 #1

Il est presque minuit et je manque un peu de motivation pour un grand billet sur la première émission de la saison 2 de Qui sera le futur grand pâtissier ? Personne ne m’oblige, on est bien d’accord. Alors je vais faire concis pour ceux et celles qui n’auraient pas été derrière leur écran hier soir. C’était beau, épatant, très tentant, appétissant. Si vous êtes au régime, ne regardez surtout pas ce programme. Si vous n’avez pas de bons desserts sous le coude, attendez vous à être frustrés. Si vous êtes un(e) bec sucré(e), protégez votre canapé, vous risquez de baver…beaucoup !

Pendant plus d’une heure et demie, j’ai suivi 10 candidats nous présenter le dessert qui leur ressemble le plus, concevoir une pièce en sucre pendant 9h, assurer le service du soir pour les desserts du restaurant Le Pré Catalan, imaginer un gâteau d’anniversaire à base de vanille et de fruits rouges.

brice

J’ai pesté quand Brice, le candidat lyonnais (qui travaille chez Sébastien Bouillet et que j’ai eu comme « prof » lors d’un cours sur le chocolat), s’est fait tiré les oreilles dès le début et est allé direct en épreuve éliminatoire. Heureusement qu’il s’est rattrapé en présentant une version fruitée du merveilleux avec de magnifiques pétales de chocolat blanc.

J’aurais aimé goûter le généreux de Gauthier, le paradoxe de Guillaume (même si ce candidat a déclaré n’aimer ni le sucre ni les desserts et ne jamais goûter ce qu’il prépare…assez logiquement tout de même il a été éliminé malgré un niveau qu’on ne peut que lui envier), la pomme en toute simplicité de Lionel ou bien encore le passionnément chocolat agrumes d’Émilie.

Il y a eu des galères comme ce bouchon de champagne qui s’échappe et atterrit pile sur le gâteau du candidat ou comme cette chantilly qui ne veut pas monter à la dernière minute ou ce sucre soufflé qui se casse.

J’ai regretté de n’être pas passée par une des pâtisseries de Pascal Lac quand je suis allée à Nice après avoir vu l’épreuve se déroulant chez lui et j’ai très envie de tester la recette de la tourte sucrée aux blettes, spécialité niçoise que les candidats devaient proposer à leur façon.

Bref une soirée très gourmande, sans pub, sans montage façon télé réalité, sans candidat se tirant dans les pattes …et garantie à priori 0 calorie : )

 

 

 

11 Comments

  1. Ah oui quelle soirée !
    Comme toi j’ai salivé sur les pâtisseries de Pascal Lac et rêve de pouvoir un jour goûté la pomme du Pré Catalan.
    J’étais très intriguée par la personnalité de Guillaume, j’aurai pas l’occasion d’en savoir plus…
    C’est qui ton chouchou cette année ?
  2. ça me donne envie de faire plein de pâtisseries cette émission ! C’est la seule émission culinaire que j’arrive à suivre maintenant (les autres : trop de montages, de jingles, de pubs, de tout !)
  3. Bon ben moi j’étais pas devant la tv car encore au boulot… Et j’avais zappé que c’était hier sinon je l’aurais enregistré. En même temps, j’ai déjà loupé la 1ère saison ! Ça dure pas longtemps, si ? Et j’ai aussi confondu avec « le meilleur patissier » sur la 6 ! Donc en lisant ton resumé, je ne suis dit : « tient mais y a pas que des amateurs cette année ! » « et puis c’est pas la saison 3 ? » Grand ou meilleur c’est un peu pareil, non ? 😉
    • là les candidats sont tous des pro qui bossent depuis des années en pâtisserie contrairement à l’émission de M6 réservée aux « amateurs »
      l’émission dure 6 épisodes (l’an dernier c’était 4)
      c’est vrai que côté titre, c’est assez ressemblant )
  4. Le juste ton, du très haut niveau, pas de pub, chouette soirée !
    J’étais intriguée par la personnalité de Guillaume le Tatoué, je n’aurai pas l’occasion d’en savoir plus. Cette année le bad boy rebelle est sorti au 1er round.
    C’est qui ton chouchou cette année ?
    • difficile de dire qui est le plus doué mais mon chouchou c’est le lyonnais bien sûr (et pour l’avoir eu en prof je sais qu’il est très sympa, patient, pas bégueule)
  5. Je n accroche plus à toutes ces émissions culinaires…. Y’a un truc qui m’amuse encore un peu c est le meilleur boulanger de France. Je vais te dire pourquoi, car on peut découvrir plein de spécialités de toute la France (et même parfois d ailleurs). Bisous
    • ah je n’ai jamais vu celle là car je ne suis jamais devant la télé à cette heure là mais j’aime bien aussi l’idée de découvrir plein de spécialités
      sinon je trouve que cette émission n’a rien à voir avec les autres émissions culinaires (aucune pub pour commencer )
  6. Tout à fait d’accord avec toi, une agréable soirée, sans vacherie, ni pathos et une grande envie de se lancer dans la confection d’un merveilleux.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It