Parler d'ma vie

Comment rater sa photo de carte d’identité

photo

Ça faisait plusieurs mois que ma carte d’identité est perdue, mon passeport périmé, (j’ai encore mon permis), ça faisait plusieurs mois que je laissais traîner, l’idée du dossier avec toutes les pièces justificatives à fournir et du rendez vous en mairie me décourageant avant même de me lancer. J’ai fini par me décider, j’ai demandé un extrait de naissance et puis j’ai vu dans la liste des documents « photos d’identité ». Si vous arrivez sur ce blog totalement par hasard, pensant trouver une recette de dessert ou une adresse de pâtisserie, repassez dans la semaine et sachez que je déteste être sur les photos. J’ai vraiment horreur de ça, ce n’est pas du chiqué, c’est même limite de la torture pour moi. Côté privé, j’ai trouvé la technique idéale : je suis la photographe officielle, celle de la famille, des soirées, des fêtes, des vacances (et du coup aussi la femme/maman invisible, quasi absente des albums photos).

Là je ne pouvais pas y couper. Comme je voulais être certaine que mes photos soient conformes, je suis allée chez un photographe plutôt que dans un photomaton. A peine arrivée, j’étais installée sur son tabouret, pas le temps de gamberger donc sur la pose à prendre (le côté sois naturelle, je sais pas du tout ce que ça veut dire). Le gars a commencé par me demander de prendre un air le plus neutre possible. Euh un air neutre c’est quoi ? jovial je vois (quoique j’aurais été bien incapable de traduire cette expression, y a pas écrit cours Florent), faire la tronche je vois aussi, étonnée à la Richard Anconina dans Itinéraire d’un enfant gâté en jouant avec les sourcils ça s’envisage mais neutre …euh…bon faut peut être s’imaginer très fort dans la peau d’un poisson rouge ? A la limite, il eut été logique de prendre le même air que celui que l’on fait le jour où l’on nous demande notre carte d’identité (inquiet : mais qu’est ce qu’ils me veulent ? )

Je pensais avoir trouver la bonne expression (vite, vite, je l’ai ) quand le photographe m’a demandé de dégager tous les cheveux que j’avais sur le front et de faire en sorte aussi qu’on voit mes oreilles…je sais pas trop comment on aurait géré le truc si j’avais eu une frange bien droite et épaisse (faut prévoir un headband ? des barrettes ? un chouchou ? )…je savais désormais que j’allais ressembler à vraiment rien, vu que naturellement je ne me coiffe jamais comme ça et que le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas vraiment à mon avantage…

J’avais aussi du enlever mes boucles d’oreille…j’ai vu le moment où le mec allait me demander de me démaquiller et où j’allais perdre le peu de dignité qu’il me restait…j’imagine pour sa défense que vu le prix de ses photos, le photographe ne veut pas courir le risque qu’elles soient refusées par l’administration qui peut être très tatillonne …je me souviens aussi de l’enfer des photos d’identité pour le passeport de mon fils alors qu’il était tout petit et qu’on me demandait qu’il ne penche pas la tête, ne sourit pas, ne soit pas rouge… au secours !

carte-identite-officielle

Bref le photographe m’a montré sur son écran ce qu’il venait de photographier …j’ai hésité entre hurler et éclater de rire …comme la torture avait assez duré pour moi, j’ai marmommé un « très bien » et quand il a tourné les talons, j’ai fini ma phrase  » pour une tête de repris de justice » parce qu’entre la coiffure étrange, la gueule de 6 pieds de longs et l’éclairage, j’avais l’impression d’avoir été prise en photo avec un panneau de numéro de détenu comme dans les films américains.

J’ai donné mon dossier à la mairie, j’ai attendu un peu moins d’un mois avant de recevoir un sms m’indiquant que ma nouvelle carte d’identité m’attendait. Quand la fille à l’accueil me l’a tendu, je pensais intérieurement « 10 ans à montrer cette tête, ça va être long ». Heureusement la photo avec le film protégeant la carte a viré au noir et blanc, c’est nettement plus acceptable (même si j’ai toujours cette coiffure improbable).

J’hésite encore sur le devenir des deux clichés restant hérités de cette séance de photos officielles…les brûler ou les utiliser pour mon passeport : )

crédit photo : iamjenna.tumblr.com

35 Comments

  1. C’est exactement ça oui et au final quand nous arrivons au poste de contrôle , toutes pomponées, la méche sur le devant , les lunettes de vue ou de soleil sur la tête ….ils ne nous reconnaissent plus !
  2. On a toujours une tête pas possible sur les photos officielles… pfff…
    C’est quand j’ai refait ma carte vitale que je me suis dit que j’allais gardé cette tronche trèèèèès longtemps ! Heureusement, la photo est plus petite que sur la carte d’identité.
  3. Je compatis !!! Moi aussi, je viens de faire ma carte d’identité et je pris pour n’avoir jamais à m’en servir dans les 10 ans à venir !!!! En priant aussi pour que sa validité ne passe pas à 15 ans non plus 😀
    • comme j’ai l’impression que nous faisons de moins en moins de chèques, les occasions de la donner sont finalement assez rares 🙂
  4. j ai du mettre ma frange en arrière j ai les cheveux fins mais au peigne c était très moche ! et le photographe tout joyeux de dire que je ressemblais à sa cousine! et alors que dire?? elle est plutôt moche sa cousine! vu la tronche que je me paie sur ma carte ! j ai souri, mais pas du tout intérieurement! et en plus on dirait une photo faite au miroir grossissant!mais bon on préfère en rire à posteriori lol
  5. Ma carte est horrible… En + de devoir faire une tronche ignoble, j’étais malade avec les yeux gonflés…. On dirait un mélange de hamster, de poisson rouge et de femme (mais cette dernière part est toute toute toute petite….).
    Le pire, c’est que sur mon permis, j’ai une photo de ce style aussi… je n’ose pas montrer mes papiers…
    Vivement qu’une nouvelle réforme passe là dessus et qu’on puisse les changer !!
    Bisous
  6. C’est comme ça maintenant… Et je peux te dire que pour le photographe, ce n’est pas drôle non plus a réaliser, on a l’impression de faire un travail… Négligé 🙁
  7. C’est vrai que ces nouvelles consignes ne donnent pas des visages très sympathiques 😉
    Les miennes sont gardées, j’en ai pris une pour la carte vitale !
  8. j’ai toujours des têtes affreuses sur mes cartes d’identité ! sur la nouvelle, on me dit que j’ai la tête d’une femme battue. sur l’ancienne, j’avais la « tête d’un violeur ». faudrait savoir 😀
  9. Hahaha ! Excellent !
    Si tu voyais ma photo… une catastrophe, alors que celle de départ était normale. Neutre, quoi. Un peu moche, mais acceptable.
    Le film protecteur possède une sorte de bandelette d’écriture qui vient sur l’image. Et moi… manque de chance : ça me fait une moustache ! Tu l’as compris, c’est vraiment ma-gni-fique. 😉
    Youpiiiii.
    Zen. Rester zen.
  10. Le photographe n’y est rien bien au contraire. Ta carte aurait pu être refusée si il n’avait pas fait son boulot et là tu n’avais plus qu’à retourner le voir…^^ C’est ridicule ces nouvelles normes, pas si nouvelles en fait mais tu m’as bien fait rire et ça m’a rappelé des souvenirs :)) Bisous.
    • je n’en veux pas au photographe, il fait son job en effet …mais ça donne des situations un peu ubuesques )
      bises
  11. Poualala, je viens de passer exactement par là, et je me suis tout à fait retrouver dans ton article lol, par contre moi je n’ai pas eu le courage d’affronter un photographe lol, moi c’est photomaton direct, mais ma photo n’en n’ai pas moins ratée XD
    Je ne connaissais pas ton blog mais il me plait bien tiens ! 🙂
    • bienvenue sur le blog ! quel cauchemar ces photos d’identité : ) je me marre à chaque fois que je vois ma carte d’identité avec cette coiffure improbable
  12. Pingback: comment se coiffer pour photo d'identité

  13. Merci d’avoir adressé ce sujet, cela console un peu de savoir que je ne suis pas seule à souffrir cette indignité. Vous avez décrit l’humiliation parfaitement. Horrible. A police line-up photo. Tout son amour propre de femme bafoué par décret de l’état orwellien. Si vous avez vu le film américain « Monster » où Charlize Théron, super belle, (je ne suis pas super belle mais bon, mieux que cette photo quand même) joue une prostituée super moche et cabossée devenue meurtrière, condamnée à la mort, portant la même coiffure, vous avez l’idée de l’effroi que je sens quand je regarde cette nouvelle photo de moi. Et comme vous soulignez, pendant 10 ans il faut présenter cette image de soi à la douane, qui ne nous reconnaîtra pas avec cette coiffure « improbable »/voir « impossible ».
    Dur, dur. Surtout quand on est artiste et on aime le beau.
    • je suis sûre que vous exagérez quant à la comparaison : )
      mon passeport est périmé mais l’idée d’une séance photo telle que je l’ai vécu ne m’incite pas à le renouveler !
  14. Bonjour,

    Je tombe par hasard…. (enfin ,merci synchronicité!!!) sur ce magnifique blog parce que je dois aller faire une photo d’identité cet après-midi, et j’hésite entre peur ou crise de rire! Je me dis que je le relirais bien ce billet d’humeur au moment de la faire cette super photo car,je suis certaine que j’aurai de belles étincelles dans les yeux, et un éclat de rire venant du coeur!!!!
    Mais je vais devoir faire aussi la tête « à l’américaine »… il va être long mon après-midi!
    Un immense merci pour ce joli texte et ce merveilleux blog!

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It