La dernière fois que j’ai parlé de livre ici, j’ai écrit que j’aimerais lire plus…que j’allais lire plus ou comme avant quand j’étais bibliothécaire et que j’avalais les nouveautés vite vite vite avant de les mettre en rayon pour les lecteurs et parfois pour pouvoir en parler avec eux. Oui mais avant j’avais des horaires de travail normaux, des congés payés. Cet été je découvre les joies du travailleur indépendant et je me retrouve avec les enfants à domicile : c’est les vacances pour eux, pas pour moi alors je jongle comme je peux et le soir souvent je m’avance pour pouvoir la journée être disponible au moins quelques heures. Du coup, quand vient le moment d’ouvrir un bouquin, il est déjà très tard et aussi passionnant soit le livre je n’en lis que quelques pages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En juillet, j’ai quand même lu Les gens heureux lisent et boivent du café dont on a beaucoup parlé soit parce qu’il a fait le buzz en ligne avant d’être édité grâce aux amis et à l’entourage de l’auteur (le genre d’histoire qui donne espoir à tous ceux qui ont un manuscrit dans leur tiroir) soit parce qu’il était dans les meilleures ventes. ..ou peut-être un peu des deux. Personnellement je n’ai pas été réellement enthousiasmée par ce roman. C’est un reproche que je fais souvent aux écrivains contemporains français, les personnages, les situations sont tellement romanesques que j’ai du mal à y croire. La jeune femme malheureuse qui part s’installer au fin fond de l’Irlande et qui tombe sur le brun ténébreux pas commode du coin alors que son ami homo reste à Paris dans la librairie qu’ils ont ouvert ensemble, ça ne vous parait pas un peu trop parfait, too much ?  c’est un peu si j’interrogeais toutes mes copines sur leurs scènes préférées, les ingrédients qu’elles adorent dans un livre et que tout était ici rassemblé. Cela étant dit, c’est loin d’être déplaisant, la preuve je n’ai pas eu envie d’abandonner en cours de route. Je suis toujours bon public dans les histoires « ils se détestent mais en fait ils s’aiment » façon Clair de Lune (les plus vieux d’entre vous comprendront la référence). Il y a un côté Anna Galvalda…on aime ou on aime pas : )

 

kashichke

 

J’aurais aimé vous parler d’Esprit d’hiver, le dernier Laura Kasichke dont je suis, n’ayons pas peur des mots, une fan inconditionnelle (ne vous fiez pas à ses titres, bien en dessous des qualités de ses romans) mais comme il fait partie de la rentrée littéraire, je suis tenue à garder le silence encore un peu. En tous cas, je pronostique qu’il fera partie des livres dont on parlera.

Et vous, l’été vous lisez plus ?

 

12 Comments

  1. Comme toi j’aimerais lire beaucoup plus, mais entre le boulot, les sorties et le blog, ce n’est pas évident.
    Heureusement, fin août je vais dans un petit gîte de montagne pendant une semaine, et à mon programme il n’y a qu’une chose = lire, lire et lire! Autant dire que j’ai hâte!!! 😉
  2. Moi aussi, j’aimerai lire plus mais je ne trouve le temps que le soir et aussi passionnant que puisse être le livre, je m’endors dessus… 🙁
  3. Cet été oui je lis beaucoup et j’ai retrouvé le plaisir d’aller à la médiathèque pour avoir les nouveautés mais il faut dire que j’ai du temps. Tes deux livres me tentent je ne connais pas le second mais rien que pour le titre justement il m’aurait interpellé, je ne connais pas l’auteur. Peut-être un peu plus de lecture au mois d’août comme tu le souhaites ? Je l’espère… bisous.
  4. Je lis peu maintenant … Parfois 1 roman pendant les vacances …
    Je ne connaissais pas ces 2 références ! Je note …
  5. aarrrrffffff, j’ai compris ta référence à « Clair de lune », je suis donc classée dans les plus vieilles…..^^et non, je ne lis pas plus! En tout cas, pas cette année!
  6. Moi qui voulais lire « Les gens heureux lisent et boivent du café »…. maintenant je me tâte!! Bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It