Voyages, voyages

Balade gourmande dans Nice

Lors de mon week-end à Nice, je n’ai ni goûté la socca (sorte de galette de pois chiches, j’avais repéré une adresse sur le port mais à l’heure du déjeuner j’étais dans un tout autre coin), ni la pissaladière (je ne suis pas très branchée anchois), ni la tarte aux blettes présentée comme un dessert ou autres spécialités niçoises….vous pouvez me huer ) Pour autant, j’ai bien mangé et repéré des adresses gourmandes qui m’ont mises l’eau à la bouche.

J’ai dîné dans un restaurant italien, Gepetto, pas très loin de l’hôtel (critère pas indispensable mais appréciable quand on a marché comme des dingues toute la journée et que les jambes ne suivent plus). Si vous cherchez un restaurant romantique, calme, où vous pourrez vous susurrez des mots doux à l’oreille, c’est une mauvaise pioche. Ici la plupart des clients sont des habitués avec qui le patron plaisante, s’attable, rigole. Ici ça parle fort, parfois en italien, parfois en français. Ici les autres prennent entrées, plat, dessert alors que lorsque j’ai vu arriver mon plat j’ai cru que c’était pour deux. J’avais choisi un risotto aux langoustines et comme les raviolis à la truffe c’était vraiment excellent (et très copieux !). J’avais jeté un œil à la carte des desserts écrite sur un tableau au début du dîner et j’avais noté « l ‘orgasme chocolaté », intitulé fort prometteur mais que je me sentais incapable de déguster après cette assiette énorme. La meringue glacée aux éclats de chocolat était simple mais juste ce qu’il me fallait pour finir sur une note sucrée et fraîche.

nice gourmand collage 5

Dans la série des incontournables, je suis allée au marché du cours Saleya, un peu en fin de matinée, ce qui au final n’était pas une mauvaise idée, les étals n’étaient pas vides mais la foule moins dense. Tout était très appétissant, coloré, odorant, les tomates séchées en sur-représentation par rapport à Lyon…je serais restée plusieurs jours, pas de doutes j’aurais prévu quelques provisions.

nice gourmand collage

nice gourmand 6

nice gourmand 7

nice gourmand 8

nice gourmand 10

nicegourmand 11

En bordure du marché, les cartes des restaurants ne m’emballaient pas avec leurs spécialités de tout et leur contraire, leur formule standard qu’on retrouve dans toutes les villes. L’heure avançait, j’avais faim mais je n’avais pas non plus envie de m’assoir dans le premier attrape-touriste. J’avais en tête dans le Vieux Nice une adresse simple mais bien « notée » par le Routard et par hasard je me suis retrouvée devant sa devanture, me rappelant soudain le nom. La carte était courte (pour moi, c’est plutôt bon signe), la terrasse était au soleil, le patron était accueillant (et sa mère aux fourneaux ), il n’en fallait guère plus pour passer un bon moment. Vous connaissez peut-être mon goût immodéré pour les pâtes si vous lisez ce blog depuis un moment, sans surprise j’ai donc choisi les pâtes au pistou. Quand j’étais gamine, ma grand-mère paternelle préparait une soupe merveilleuse au pistou qu’elle mettait, des heures, dans mon souvenir, à cuire. Quand mon grand père est décédé, elle a arrêté très peu de temps après à cuisiner pour les autres et pour elle. C’est comme si cela n’avait plus eu aucun intérêt et depuis l’odeur du pistou n’a plus jamais envahi sa cuisine. C’était un peu ce souvenir que j’ai retrouvé avec ce plat de pâtes bien assaisonné.

nice gourmand 17

nice gourmand collage 2

Côté desserts, je m’étais, sur le chemin pour Nice, arrêtée chez Jérôme De Oliveira à Cannes pour découvrir ses sublimes pâtisseries et même si je donne l’impression de passer mon temps à manger des gâteaux, j’ai jugé que j’avais eu mon quota de douceurs au moins pour quelques jours. Je n’ai donc dégusté qu’avec les yeux les créations de Pascal Lac pourtant fort tentantes.

nice gourmand 14

nice gourmand collage 3

♥ ♥ Adresses gourmandes

Gepetto
5 Rue Gioffredo
06000 Nice

La table Alziari
4 Rue François Zanin,
06300 Nice

Et vous, vous avez des adresses gourmandes à partager à Nice ?

14 Comments

    • ah oui j’en avais parlé dans mon billet sur le port et je n’ai pas encore ouvert le pot de confiture de rose )
  1. La côte d’azur c’est très beau, ce côté italien me plait beaucoup.
    Et la bouffe mamma mia! ^^
    Les tomates sèchées j’en ai toujours chez moi,je ne pourrais pas m’en passer.
    Très belles photos!
    • c’est plutôt hors de prix les tomates séchées ici ou alors je ne regarde pas au bon endroit mais j’adore ça )
      merci pour les photos )
  2. J’habite près de Nice depuis ma naissance, et je travaille à Nice à côté de Gepetto! Je confirme : adeptes des diners romantiques, fuyez!!! En revanche, la cuisine y est top et très copieuse! J’ai eu grand plaisir à lire ton article et regarder tes photos! Je regrette juste que tu n’ais pas gouté ce sublime plat qu’est la socca! Il faudra revenir rien que pour ça 🙂
  3. ptitbout08 Reply
    pour les amateurs de glaces : fenocchio (plusieurs boutiques à Nice) il ya entre autre : cactus, bierre, blette….et bien d’autres.
  4. Purs délices et je me revois dans Nice ^^ Je ne saurais te donner une adresse si ce n’est celle de chez Fenocchio, place Rossetti c’est trop facile. Pourtant tout à côté j’avais mangé avec grand plaisir une pissaladière 🙂 Émouvante ton histoire de pistou Choco… gros bisous !
  5. étant italien (et presque niçois d’adoption) je partage le choix de la table d’Alziari. En ce qui concerne les restos italiens à l’étranger, je les fuis par principe 😉

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It