…enfin presque parce que depuis le collège, je crois que mes cheveux ont subi tous les traitements possibles et inimaginables. Toutes les envies ne se sont pas traduites par un résultat à la hauteur. C’est du moins ce que j’ai pensé en tombant sur une photo de moi avec une coupe de caniche. Je posais dans ma chambre devant un poster géant d’André Agassi en tee-shirt fluo rose (lui, pas moi)…so 80 !  Ne me demandez pas où j’étais allée chercher cette idée à la con à 15 ans ? (bon en même temps j’aurais pu me faire tatouer I love you André). Tout ça c’était à cause de ma correspondance anglaise connue pendant l’été entre la troisième et la seconde. Elle possédait une chevelure de rêve, de grosses boucles magnifiques qui lui tombaient sur les épaules et que toute fille normalement constituée lui enviait (bien entendu elle, elle rêvait d’avoir des cheveux lisses et raides). Sauf que sur moi les boucles n’ont pas pris exactement de cette manière, le rendu a plutôt été du style permanente à bigoudis, un frisé moumouté dont j’ai eu un mal de chien à me débarrasser.

Cela ne m’a pas vacciné pour autant, régulièrement j’ai voulu la même coupe qu’unetelle ou unetelle. Parfois c’était réalisable (Rachel dans Friends et sa célèbre coupe, vous vous souvenez ?), parfois moins (la frange bien raide et droite avec un épi c’est compliqué). Heureusement certains coiffeurs ont su se montrer psychologues pour éviter d’avoir à me suivre dans mes délires.

J’ai eu les cheveux longs, très longs, aux épaules, des carrés courts, plongeants, rasés sur la nuque mais je n’ai jamais coupé très courts parce qu’il me semblait qu’il fallait avoir un minoi à la Nathalie Portman pour porter une telle longueur. Oui parfois je peux aussi avoir des éclairs de lucidité.

Je ne sais plus trop jusqu’à quel âge j’ai été châtain mais assez jeune, j’ai changé de couleur (c’est mon côté Barbapapa) : violine, cuivrée, brune façon Morticia (encore une bonne idée surtout avec un teint comme le mien), chocolat, avec des mèches dorées. L’idée de changer de tête aussi facilement m’a toujours convaincu à tenter de nouvelles teintes…et puis j’avoue aussi que j’ai eu des cheveux blancs assez tôt et que je trouvais ça nettement moins classe sur moi que sur Annie Lemoine.

Tout ça pour dire que cette semaine, j’ai poussé la porte d’un des nombreux coiffeurs de mon quartier. Je n’en pouvais plus de ces mèches blondes/orangées que je voulais absolument il y a quelques mois. Appelez-moi Constance. Honnêtement je crois que le doré ce n’était pas l’idée du siècle, c’est du moins la conclusion à laquelle je suis parvenue en retrouvant, après plus de  2 heures assise dans un fauteuil (grand moment de glamour quand même ces instants où, enveloppé dans un peignoir qui grossit de 10 kilos n’importe quelle fille un peu ronde, on a les cheveux relevés sur la tête dans tous les sens et recouvert d’une substance marron, une petite bande de cire sur le front pour éviter les accidents si ça coule ) à effacer les traces de ma période méchée… mes yeux clairs dans le miroir.

Et vous, vous êtes fidèles à votre coupe ou pas ?

30 Comments

  1. J’ai beaucoup changé pendant mes années d’adolescence … mais depuis mon entrée dans l’âge adulte , cela fait bien 15 ans que j’ai toujours la même coupe !
  2. Un coup un peu plus longs, puis un peu moins longs quand je me rends compte que jamais je n’aurai la belle chevelure saine de certaines. Un peu dégradés toujours. Jamais courts. Et une couleur légèrement cuivrée que je fais faire depuis des années (quoique elle a varié d’un ton car la couleur en question ne s’est plus vendue !). Bref on pas de gros changements. j’ai besoin de me reconnaitre.
    • je n’ai jamais eu non plus l’impression d’être quelqu’un d’autre juste en changeant de coupe
  3. Fidèle à ma coupe car je n’ai pas le choix : c’est la seule qui m’aille! Et le jour où ma coiffeuse rend son tablier, je n’aurai plus que mes yeux pour pleurer, car j’ai quand même mis 28 ans pour la trouver, cette perle!

    Pour la couleur, ben pour l’instant c’est ma couleur naturelle et je n’ai jamais osé en changer. j’attends que les cheveux blancs envahissent mon crâne avant de sauter le pas (ce qui ne saurait tarder…)

    Moi j’aimais bien ta couleur dorée, elle t’allait bien. Mais je suis sûre que la nouvelle t’ira tout aussi bien!

    • à chaque fois que j’ai trouvé un coiffeur qui me comprenne il est parti dans une autre boutique, ville, que sais-je…attache là ta coiffeuse ))
  4. alors du coup tu es comment maintenant ?
    ici j’ai beaucoup changé : long à la taille raides , puis permanentés , puis carré court plongeant , carré assymetrique , court avec meche devant et maintenant carré sage aux epaules … tout ça avec ou sans frange.
    Et niveau couleur attention les yeux ça pique … roux au henné , tous les cuivrés , ou nuances de rouges , blond jusqu’au platine … violets et roses fushia (mais j’avais 20 ans) … retour au chatain avec ou sans meches et maintenant un roux plus ou moins foncé suivant le coiffeur .
    • je suis châtain plus ou moins ma couleur naturelle en fait
      j’aime beaucoup ton roux et ta coiffure, ça te va bien !
  5. Ah le fameux épi, je connais ça!!! ;o)
    Ton billet me fait penser qu’il faut que j’aille chez le coiffeur, car justement je n’ai pas vraiment de coupe en ce moment!
  6. Je changeais de coupe, de couleur à chaque rupture.
    Puis j’ai croisé Le Mec. Et ça le gavait mes sempiternels « rho je sais plus, je laisse pousser pour retrouver ma couleur naturelle, ou je fais faire les racines, un colo ? des mèches ? »
    3 ans à le gaver avec ça … puis j’ai eu une opération, et le chirurgien m’a fortement déconseillé les délires capillaires … va savoir pourquoi, j’étais interdite de produits. Et j’ai récupéré ma couleur naturelle. Zéro cheveu blanc à l’horizon. Et ma grosse trouille : « si jamais je refais un truc et que ça me plaît pas, va falloir attendre que ça repousse ou je refais une autre couleur ??? »

    En attendant, je me contente de faire couper et d’entendre « vous aimez les choses classiques, puis vos cheveux sont beaux et brillants c’est si rare de coiffer des cheveux naturels.

    Ca aide pas à se lancer. 🙂

  7. Fidèle, fidèle, pas vraiment ! indécise plutôt, quand ils sont long je les veux court, quand je les ai blonds je les veux brun, 🙂 une fille quoi 🙂 belle journée à toi
  8. Très très drôle…
    Dur, dur, de faire évoluer un look, je vois bien ce que tu veux dire 😉
    Après pas mal d’évolutions, je commence à me stabiliser vers des cheveux méchés blonds. J’étais châtain clair à la base, selon le langage des coiffeurs. Alors que je n’assumais pas tout à fait le vrai bond pendant des années (je faisais un balayage pour légèrement éclaircir mon châtain), je commence vraiment à m’aimer blonde. Je crois que je vais continuer les mèches qui ma plaisent de plus en plus ! (Jusqu’au jour où je te dirai le contraire, évidemment. Côté constance en matière de cheveux, je peux faire profil bas !)
  9. J’ai des cheveux faciles qui font la joie de mon coiffeur et je n’ai jamais fait de couleur jusqu’à ces derniers temps (l’âge !) et encore elle est minime et sans racines pour l’instant… j’ai eu les cheveux longs ou alors au carré, tout le temps des coupes très naturelles, c’est le cheveu qui guidait. Depuis quelque temps j’ose un carré dégradé, un peu désordonné et ça plaît bien. Mes cheveux ne m’ont jamais posé de problèmes… je n’en dirais pas autant pour tout chez moi alors je le dis (rire !) Des bisous.

    Le plus important c’est de trouver the coiffeur aussi ^^ J’ai le même depuis très longtemps et il est top !

    • mes cheveux sont pas particulièrement difficiles, c’est juste que j’aime bien changer de tête je crois )
  10. J’ai jamais, mais alors jamais su quoi faire de ma tignasse… Il faudrait que je pousse la porte du coiffeur, mais vu les hurlements de film d’horreur que pousse mon Chéri quand j’en reviens, heu bon d’accord je touche plus… (Et puis je touche du bois, pas de cheveu blanc à l’horizon !)
  11. non.. j’ai eu les cheveux longs, tres longs et courts tres courts, j’ai ete brune, rousse, prune pour finir par revenir au blond avec un carré tout ce qu’il y de plus sage…

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It