Pâtisserie et chocolat

Dans les coulisses d’un chocolat d’exception : Valrhona

J’en ai rêvé et le rêve est devenu réalité : j’ai été invitée à passer une journée entière à la maison Valrhona à Tain l’Hemitage à l’occasion de la pose de la première pierre de la Cité du Chocolat. C’était comme si j’avais trouvé un billet gagnant dans une tablette de chocolat Wonka et que je m’appelais soudain Charlie !

Après une visite de l’École et de la chocolaterie (dont je parlerais plus en détails dans un autre billet), c’est dans la mini cité du chocolat que je me suis retrouvée en début d’après midi en compagnie des blogueuses de Rose & Cook et Raids pâtisseries. La Cité du Chocolat ouvrira ses portes en octobre 2013 mais en attendant j’ai pu découvrir les différents espaces, les animations et la philosophie de ce beau projet.

Avant toute chose, une petite mise au point : la Cité du Chocolat n’est pas un musée mais une expérience sensorielle où tous les sens des visiteurs sont titillés (le rideau du chocolat près de l’entrée plonge chacun immédiatement dans l’ambiance). Ici pas de sens de visite, on peut circuler d’un espace à un autre comme bon nous semble.

Le visiteur est invité à s’initier à la découverte du chocolat à travers un parcours interactif et multi-sensoriel à traversant les  7 pôles de l’Espace découverte (700m2)

Le carré des sens propose une immersion dans le chocolat que le visiteur peut déguster, sentir, toucher pour redécouvrir toutes les sensations et le plaisir que procure ce produit.

Pour comprendre la composition du chocolat, 3 tablettes géantes se dressent dans le pôle comptoir des recettes. C’est ici que je me suis amusée à reconnaitre les odeurs en soulevant les couvercles de pots …j’ai séché pour l’un deux mais chut je préfère laisser la surprise.

Après pourquoi ne pas aller se balader au milieu des fac similés de cacaoyers et autres arbres présents dans les plantations de cacao  et écouter les sourceurs Valrhona, qui parcourent le monde pour identifier les meilleures variétés de fève de cacao, parler de l’importance des gestes et du terroir dans le développement du goût du chocolat.

Fruité, floral, amer , sucré, notes épicées, pas si facile que ça de déguster un chocolat mais en tous cas ça m’a donné envie d’en savoir plus sur les 50 goûts élémentaires de chocolat ou de découvrir comment on assemble un Grand cru Valrhona par exemple dans l’Atelier du chocolat.

Direction le laboratoire des chefs où le visiteur peut se mettre dans la peau d’un artisan pâtissier et reproduire des gestes techniques comme celui qui consiste à tempérer le chocolat pour éviter sa cristallisation. Ici au moins rien à nettoyer une fois qu’on a fini )

Pour savoir pour quelle magie les fèves de cacao deviennent du chocolat, rendez vous à la chocolaterie où tous les métiers qui interviennent dans la chaîne de production sont mis en scène dans de courts films tournés non pas avec des acteurs mais avec des salariés de l’entreprise.

 Enfin la Cité du chocolat proposera des expositions temporaires des plus grands chocolatiers et pâtissiers qui présenteront les pièces dans un salon cosy avec des petites vitrines façon bijouterie.

Vitrine réfrigérée avec une cabosse de cacaoyer, dispositif qui montre la croissance d’un cacaoyer, planisphère interactif avec toutes les zones de plantation de cacao, chocolat à déguster tout au long du parcours (au moins 150g), voici quelques unes des autres bonnes idées que j’ai retenues ainsi que la présence de mascottes, Zoco et Lili. Créées par le chocolatier Luc Eyriey et transformées en animation par les studios Fargo, elles sont les guides des enfants dans chacun des 7 pôles à visiter avec un discours et des dégustations adaptées au 8/12 ans.

Après cette visite, il était temps d’aller assister aux discours et à la pose des premières pierres posées symboliquement par les différents acteurs et partenaires du projet.

5 discours plus tard et quelques photos officielles, je découvrais à quoi ressemblait un cocktail Valrhona :

le fameux chocolat Dulcey qui a fait beaucoup parler de lui ces temps ci…à goûter absolument !

des plateaux de chocolats d’une finesse remarquable

des boissons fraîches où chocolat et fruits se marient : j’ai goûté le pinky aux fruits rouges légèrement épicé

Quand je parlais de Charlie et la chocolaterie, j’avais toujours l’impression d’être en plein dedans ! Maintenant il ne reste plus qu’à attendre patiemment le 24 octobre 2013, jour d’ouverture de la Cité du Chocolat…en tous cas c’est sûr je serai là !

Un grand merci à toute l’équipe Valrhona pour son accueil chaleureux et à Pascale Junique pour l’invitation !

30 Comments

  1. Je connais leurs chocolatS mais je n’ai pas encore visité ce lieu de perdition, je crois qu’on va attendre l’année prochaine 😀
  2. voilà une visite qui plairait à toute la famille ! Nous on a visité une chocolaterie artisanale à l’occasion des journées du patrimoine et ils utilisaient justement du Valrhona !
  3. Oh là là c’était une journée tip top pour toi ça;) En tout cas, cette cité du chocolat a été super bien conçue et sa découverte est très tentante!!!!
  4. Oulala ça va ouvrir pour un anniversaire important pour moi à quelques jours près… oui tu sais le temps qui passe.. sourire ! Quelle chance tu as eue, je comprends ton bonheur. Merci pour le partage instructif 🙂 et gourmand à croquer 😉 Des bisous comme du chocolat, bon lundi.
    • du coup tu n’auras pas de mal à retenir la date )
      des bises et comme le temps a filé très vite je te dis déjà bonne soirée de mercredi
  5. Y’a même uen boisson qui s’appelle Miss Clem, c’est pas beau ça?!!
    As-tu ramené quelques emplettes chocolatées?§
    • tu sais que j’ai tout de suite pensé à toi (blogueuse jusqu’au bout !) )
      oui pour les emplettes, je t’invite à lire mon billet de mercredi
  6. Ça devait être passionnant comme visite ! Je suis fan aussi des chocolats Valrhona, je n’utilise que ça pour mes ganaches de macarons ! tip top ! J’espère qu’on se verra prochainement pour que tu me racontes tout ça !
    • on n’a pas trop eu le temps d’en parler en détails mais on va bien avoir l’occasion de se revoir entre lyonnaises )
  7. Marie-Thé Reply
    Oh punaise la chance !!!!!!!!!!
    Merci de nous le faire partager … un peu …
  8. très appétissant tout ça :)on y aura goûté au moins avec les yeux 😉
  9. ALORS ÇA!!!! Trop fort!!! en chocolat bien sûr, heum! J’ai justement parlé d’eux dans mon dernier billet sur la gastronomie drômoise: http://mapopotteamoi.blogspot.fr/2012/09/degustation-dromoise.html
    Ils ont eu la gentillesse de m’envoyer leur coffret dégustation 6 grands crus pour le test et la présentation.
    Quelle chance tu as eu de pouvoir être là-bas, c’est un honneur!
    Moi je connais bien la chocolaterie car je suis originaire de là-bas, et ma mère y a travaillé!
      • viiii, tous les jours! Je bouffais du chocolat 70% pour mes goûters à l’école. Personne n’y connaissait rien sauf moi! à 8 ans! J’ai regretté quand elle a arrêté son job!!! On avait aussi le droit à 2 kilos de chocolats pour Pâques et pour Noel, offerts par la boite.
        • tu sais que mon fils l’a trouvé excellent ) c’est un piège ça )
          du coup tu as « élevé » au chocolat de qualité )
          • oui, c un piège. Après tu trouves que tout le reste est médiocre et tu passes pour une extra-terrestre. Mais c’est pas grave! D’après ce que disait la chef de ma mère, le chocolat qui se rapproche le plus du Valrhona en qualité est Lindt. Le reste tu oublies. Et je ne parle même pas des chocolats gras et sucrés qui font la fierté des Belges et des Suisses. Mais bon…après c’est aussi une question de goût et je comprends que ça plaise. Mais perso je préfère la finesse du chocolat brut!
    • ravie d’avoir mis un visage sur ton nom et d’avoir pu passer cette belle journée avec toi et Louise !
  10. Ravie de t’avoir rencontrée Virginie, j’espère pouvoir lire prochainement sur ton site de chocophile une recette à base de dulcey 😉
    • mince je n’ai pas acheté de Dulcey en sachet, il va falloir que j’y retourne
      ravie aussi de t’avoir rencontré et d’avoir mis un visage sur celle qui me fait saliver régulièrement
  11. Pingback: Les nouveautés 2016 de la Cité du Chocolat | Chroniques d'une Chocoladdict

  12. Même si je n’habite plus Tain j’ai toujours une réserve de chocolat Valrhona dans mes placards !! Difficile de s’en passer….

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It