Parler d'ma vie

Rituels de plage

Emprunter la file des voitures réservée aux abonnés parce que la personne qui nous accueille en vacances habite à quelques kilomètres de la plage de l’Espiguette à peine. Prendre dans le coffre parasol, bouée, sac avec serviettes, jeux de plages et chargés ainsi gravir une des dunes avec vue sur une immense étendue de sable bordée de bleu…on est bien en Méditerranée ?

Choisir un emplacement près de la mer pour bénéficier de cette petite brise si agréable et parce qu’ici le sable est parfait pour les pâtés, châteaux forts, tortues et autres constructions éphémères. Planter le parasol, dérouler les serviettes, les caler avec claquettes et tongs et tartiner tout le petit monde de crème solaire.

Tremper les pieds dans l’eau, la trouver froide la première fois, beaucoup moins les jours suivants. Chercher des coquillages, trouver des petits crabes et deux Bernard L’hermite, les observer dans un seau d’eau reconverti en aquarium.

Pour entrer vraiment dans l’eau, improviser une mini séance d’aquagym avec l’espoir de ressortir avec des jambes fuselées comme par miracle. S’allonger dans l’eau, un coussin de plage sous la tête et constater qu’on ait quasiment seuls dans une station balnéaire pourtant assimilée à la foule.

Voir des poissons sauter hors de l’eau et d’autres dans une vague..frisonner à l’idée de les effleurer (pas encore prête pour la plongée sous marine à priori).

Entendre les mêmes « chouchous, beignets, glaces, boissons fraîches » que ceux de son enfance...seuls les vendeurs ont changé. Lever la tête vers une des rares banderoles qui passe, tirée par un avion, dans le ciel.

Ne plus observer ses voisins comme avant (quand j’étais nullipare et insouciante) mais toujours garder un œil sur le grand qui ne sait pas nager.

Creuser une mini-piscine à quelques centimètres du bord de mer, remplir des seaux Hello Kitty d’eau, tapoter le dessus des châteaux avant de les retourner pour qu’ils ne s’écroulent pas trop vite.

A midi, alors que les sur-équipés arrivent avec glaciaires, matelas, mini-sièges, baguettes de pain et de quoi tenir plusieurs jours, décider qu’il est l’heure de lever le camp.

Secouer les serviettes, rincer râteaux, pelles et petits moules en forme de voiture. Avoir la peau qui tire à cause de l’eau salée et penser combien la douche sera agréable en rentrant.

Presser le pas pour abréger la sensation du sable maintenant brûlant sur la peau malgré les chaussures, grimper sur la même dune dans l’autre sens.

Taper des pieds, frotter ses mollets et ses vêtements avant de rentrer dans la voiture et trouver du sable partout autour du tube de crème solaire, au fond des sacs, entre les pages des livres de poche ou dans le bac à douche…

La mer sera-t-elle aussi bonne demain?

Et toi, des rituels de plage ?

crédit photo : We heart it

20 Comments

  1. Elle est belle cette plage je n’y vais jamais c’est bête… On fait 10-12h nous aussi et puis le temps de ranger de répéter « allez on y va » il est quasi 12h30 quand on récupère la voiture mais ça fait parti du « jeu »… je viens de voir une chose que tu devrais aimer chez Alice parents testeurs 😉
  2. Pique-nique, baignade, lecture, séance de tartinage de crème, farniente… voici me rituels! Par contre sur les plages près de chez moi, pas de vendeurs. Pourtant ça a bercé mes vacances, enfant!
  3. Je crois que je ne me suis pas baignée une seule fois dans la mer en presque 6 ans en Angleterre (à part en vacances ailleurs), je préférais les randos pour découvrir les plages…Mais les habitudes reviendront vite! ;o)
  4. Empêcher la mer de monter en faisant de grands barrages de sable ; surveiller de près le petit dernier qui piquerait bien une tête ; ne plus compter les aller-retour avec les seaux/arrosoirs plein d’eau ; et nous aussi, lever le camp lorsque les suréquipés arrivent…
  5. L’Espiguette.. tout un programme ! Mon rituel, y aller avant la foule… en profiter et ne pas me charger. Une serviette avec un bouquin peut-être si il ne fait pas trop chaud et puis penser et regarder la mer. Mais j’ai changé j’en ai eu d’autres avant avec les enfants et il n’y a pas longtemps je surveillais ma petite-fille qui n’a même pas besoin de moi étant une fille de l’océan ^^ Je t’embrasse. J’aime cette photo colorée !
  6. La plage, ça ne me tente absolument pas …. trop de soleil, trop de chaleur, trop de monde …. 😉

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It