Pâtisserie et chocolat

Take Away : la cuisine de rue à travers le monde

Take away n’est pas un livre de cuisine même s’il contient des recettes. Take away est une invitation au voyage à travers cet art de vivre répandu un peu partout sur la planète qu’on appelle street food. Du fish & chips londonien au tire sur la glace du Québec, des Dim Sum à la vapeur de Shangaï  aux empenadas à la viande de Costa Rica, l’auteur Jean-François Mallet nous entraîne aux 4 coins du globe à travers 500 photographies et nous raconte à chaque fois  une histoire, une tradition, un plat.

J’ai ouvert Take Away au hasard et à chaque fois j’ai atterri dans un pays différent : Inde, Italie, Ukraine, Thaïlande…j’ai retenu les couleurs, la force des photos, j’ai eu l’impression d’être invitée à la table de ces gens vivant ici ou là, certains plats m’ont fait saliver, d’autres moins car très éloignés de ma culture.

On se fait un tour du monde en accéléré ?

Ce livre publié aux Éditions de la Martinière est le fruit de 10 ans de voyages de Jean-François Mallet, le résultat est vivant, gourmand, festif. Parfois les personnes posent, parfois les photos sont prises sur le vif mais à chaque fois j’ai eu l’impression d’être là-bas dans le désert du Mali ou à Tokyo. Les petits détails que l’oeil embrasse peu à peu créent une atmosphère à travers d’une simple scène de cuisine de rue, sans paysage pour planter le décor.

Côté recettes, je ne me lancerais pas dans la côte de bison mais pourquoi pas tenter les empanadas à la dinde et au curry (Etats-Unis), le sirop de Pastèque (Inde) ou encore la Pizza arménienne.

Et toi, la street food tu as déjà tenté dans ta ville ou dans un autre pays ?

9 Comments

  1. Génial ce bouquin! La food street j’ai testé à Londres, à Camden Town c’est un marché où on trouve pas mal de nourriture justement, à Bangkok, à Prague et en Roumanie, très bon à chaque fois! Pas d’intoxication alimentaire!
  2. Testé partout ou nous allons (avec des précautions selon les destinations). J’adore, ca permet de se mettre dans l’ambiance du pays visité. Il faudra que j’en parle aussi dans les futurs billets berlinois (tout un programme). Merci pour ce beau livre.
  3. Ce livre est un bijou, j’aimerais tant que mon banquier l’autorise à venir s’installer dans ma bibliothèque !!!
    Une autre référence en la matière, de mon point de vue tout du moins, le fameux Street Marx : juste génial !

    Des bises !

    *

Write A Comment

Pin It