Je suis sûre que tu as déjà été victime de cette illusion. Tu confies tes enfants quelques jours pour partir en vacances (ou travailler loin pour certains) et lorsque tu reviens tu les trouves bien plus grands. En tous cas de retour de Corse hier soir, c’est le sentiment qui m’a saisi quand j’ai aperçu ma fille dans sa poussette (non elle n’a pas profité de mon absence pour se mettre à marcher seule) ou quand j’ai vu mon fils courir vers moi.

J’ai eu l’impression que leurs cheveux avaient poussé, que leur visage avait un je-ne-sais-quoi de différent, que Miss Zen parlait mieux (faut dire qu’elle a déployé l’arsenal séduction dès les premières secondes, n’arrêtant pas ses « je suis contente de te voir » tout en me touchant la joue).

Alors que je déballais mes affaires, la charcuterie et les douceurs rapportées de l’île de beauté, je les ai observé du coin de l’œil. Je leur ai posé mille questions sur ces jours sans moi…j’ai recoupé les détails, j’ai trouvé des traces de leur week-end dans différentes pièces de la maison, je les ai imaginé.

Et si tout simplement c’était mon regard sur eux qui était différent ?…certes la taille des vêtements change, les jeux aussi, les caprices s’éloignent pour l’un, les bouderies se multiplient pour l’autre mais j’ai souvent besoin de me replonger dans les photos pour réaliser combien mes enfants ont grandi…comme si je vivais l’instant présent en oubliant qu’ils ont été bébés et qu’ils seront plus grands demain.

S’éloigner pour mieux les redécouvrir, c’est peut-être aussi bête que ça …

8 Comments

  1. Je n’ai jamais été loin de mon fils plus que 24h alors je ne connais pas encore ce sentiment, mais ça va venir…
  2. Ça m’a fait exactement pareil quand on est parti trois jours fin février avec Superman. Mais je reste persuadée qu’il y a bien quelques centimètres en plus! ^^
  3. Certainement et j’en suis persuadée ! Cela me faisait la même chose ^^ Dis moi Choco je partagerais bien toutes ces gourmandises en tous genres que tu as dû rapporter. Je vais être patiente, je pense que tu nous en montreras quelques petits morceaux 😉 Bisous et très bonne soirée.
  4. 9 mois que l’on est inséparable avec ma fille, je ne sais pas quand je pourrai franchir le cap de la laisser… mais par chance la question ne se pose pas!
    • je ne me souviens plus la première fois où j’ai laissé mon fils pour un week-end….partagée entre l’envie de me retrouver en amoureux et la « peur » qu’il m’oublie (si vite? )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It