Inclassable

Home sweet home version cocon

Quand viennent les mauvais jours, les ciels bas et sombres, le froid, les réveils difficiles, je troque les terrasses et les jardins dans ma tête pour des pièces remplies de coussins, de tapis moelleux, de couettes sous lesquelles s’enfoncer, de cheminées près desquelles se réchauffer et bouquiner. Mon home sweet home idéal devient un vrai cocon dans lequel je ne frissonne jamais, où je peux marcher pieds nus sans avoir les orteils gelés.

Pas de place aux couleurs froides : du ocre, du marron, du vieux rose…

 

Des canapés partout, même dans la cuisine et toujours une théière et une tasse à portée de main …

 

Une chambre acidulée comme un pied de nez à la grisaille et un édredon aussi efficace que l’était ceux de ma grand-mère…


Et toi, ton nid douillet il se matérialise comment?

17 Comments

  1. Comme toi j’ai toujours ma tasse de thé à portée de main hihi. Et comme je suis frileuse, le plaid en polaire m’est indispensable 😀 Des Bubble bisous et une belle journée !
  2. Eh bien figure toi un peu comme toi et aussi en faisant des plats cuisinés qui mijotent et pendant qu »ils mijotent je retourne vite sous le plaid pour bouquiner ou bloguer mais il faut vraiment que je me remette plus sérieusement à la lecture ! Les blogs c’est bien mais ça prend du temps…
  3. J’aime pas trop la marron mais dans le salon que tu nous fait partager, je trouve ça top !
    Et pareil que toi, dans mon idéal, je pourrais marcher pieds nus sans jamais avoir froid aux orteils : chauffage au sol ?
  4. J’aime la lumière de cette chambre acidulée. Tu as raison, un vrai pied de nez à la grisaille !
  5. J’vais direct dans la chambre, j’y passe la journée, la nuit, elle est trop belle, elle me donne trop envie… quand je vois le bazar de mon bureau, sa lumière tristounette… ce fut bref, mais merci pour cette évasion !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It