soit j’ai une heure de transport en commun matin et soir mais cela me permet de bouquiner plus qu’auparavant ..bon si  j’étais plus sérieuse ce serait mes cours que je bûcherais on est d’accord )

soit presque tout le monde aujourd’hui en fac a un mini ordinateur pour prendre des notes mais moi j’ai repris mon stylo plume sans crampe au poignet et j’ai dégainé un bic 4 couleurs génération 2000 (du turquoise, du rose pâle, du vert clair et du violet, c’est pro, non?) et j’ai même un séparateur pour classer toutes les matières..la classe quoi )

soit le mot exposé n’a jamais eu écho très positif chez moi mais quand on le prépare dans un café librairie devant un bon thé, ça peut changer la donne

soit il faudra bien le rattraper un jour mais quand j’apprends qu’un prof est absent je l’accueille comme une bonne nouvelle..manque total de maturité )

soit quand il a fallu se présenter le premier jour je n’ai pas donné mon âge mais certaines de mes petits camarades m’ont dit depuis que je ne les fait pas…menteuses )

soit ce sentiment d’imposture qui me suit à la trace depuis des années est revenu en force depuis la rentrée mais il est compensé par la stimulation intellectuelle, l’ouverture vers de nouveaux champs de connaissance…

Bref en y mettant un peu du sien, on peut voir le verre à moitié plein )

Et toi, qu’est-ce que tu aimais au lycée, à la fac ? (réponse « rien du tout » acceptée)

21 Comments

  1. je préférais les pauses, la récré petite, et puis la pause clope au lycée 😉
    plus tard, dans l’école ou j’ai passé mon BTS, c’était les pauses café, qui t’aident à tenir le rythme, parce que j’me tapais 2h de trajet aller, et 2 heures retour!je t’admire à faire autant de choses, tu t’es faite greffer des mains pour en faire autant ;-)?????????
  2. Ce qui est bien, quand on reprend les études après avoit tâtée de la vie active, c’est qu’on voit pas du tout les choses comme avant. On bosse pour soi, et pas pour faire plaisir au prof. La motivation est vraiment intrinsèque, et ça change totalement la donne.
    Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’immaturité de mes camarades de classe à l’IUFM. Décalage total. Mais je m’en foutais , la solitude ne m’a jamais dérangée, et comme je te dis, on voit les choses tellement différemment que ce n’est pas un problème !
    Je suis contente pour toi, en tous cas !!!
    PS: j’ai le même Bic que toi dans mon agenda Diglee. Girly, t’as dit ? J’ASSUME !!!
  3. Alors les profs absents, les greves des profs, les greves des bus, la neige, le verglas etc…LOL
  4. Contente de voir que tu reprends du poil de la bête!
    Ce que je préférais, je crois que comme Aurélie c’était les copains…et aussi les belles fournitures eu début de l’année ;o)
  5. Je l’ai aussi le bic 4 couleurs (de fiiiiilles), j’aime écrire en rose, turquoise etc… (manque total de maturité bis :D)
  6. Ce que j’ai aimé au lycée ? Mes notes au bac. Totalement inespérées !! Des notes bien meilleures que le reste de l’année (pour certaines matières en tout cas, surtout la matière principale). 🙂
  7. ahhh la fac!
    J’ai adoré cette période de ma vie! Pour la liberté que ça m’apportait, certe.
    Mais aussi pour le travail à fournir, sur des sujets qui me plaisaient, souvent en décalage avec les autres étudiants.
    Mais même s’il y avait pas mal de boulot, lire ces livres, m’enrichir, pour préparer des travaux écrits, j’ai toujours adoré. Le coté travail de recherche.
    C’est ce qui me manque le plus en fait. Parce que depuis que j’ai arrêté, je ne lis plus tous ces livres. Et quelque part, ça me manque, de ne plus découvrir d’autres sujets, d’autres auteurs, approfondir les sujets qui me tiennent à coeur.
    Ca me titille de temps en temps de reprendre, mais je sais que pour le moment, ça n’est pas envisageable, malheureusement.
  8. Moi j’aimais les cours de français, les profs absents et les pauses café =)
  9. A la fac, j’aimais bien mes cours de socio, mais ce que j’aimais surtout c’était retrouver ma bande de potes et aller boire des coups après les cours éreintants :-).
  10. J’ai de la chances, je garde de très bons souvenirs du lycée, de la fac, de mon BTS et même du collège. Bon, c’était pas rose tous les jours, mais globalement, je ne renie pas ces années là. D’ailleurs, tu me donnes envie de retrouver le chemin de l’école 🙂
  11. Ah merde, j’ai zapé la question, moi, ce que je préférais ? Les profs sexy bien sur :-))))
  12. Je vais venir étudier avec toi, pour le bic quatre-couleurs, le café-librairie et les profs absents… ! (NB : le sentiment d’imposture : une fois que c’est collé, ya rien à faire pour s’en débarrasser)
  13. A l’IUT, j’aimais les fêtes du jeudi soir ^_^
    C’est à l’une d’elle que j’ai rencontré Mr Réglisse d’ailleurs
  14. Je n’ai jamais été studieuse même si j’ai eu la chance d’aovir une scolarité facile… et là je suis une prof qui prépare au dernier moment, qui se réjouit de toute sortie ou modif d’emploi du temps de ses stagiaires pour sécher…
    C’est grave hein? et pourtant, si je manque de confiance en moi dans des milliards de domaines, je crois être une bonne prof, dynamique qui se remet souvent en question…
    Comme quoi!
  15. Au lycée j’aimais sécher le cours d’allemand pour aller boire un café avec un gars que j’idolâtrais… 15 ans après je ne sais pas ce qu’il est devenu tiens ;-). Il me parlait politique et m’apprenait à rouler des clopes…
    À la fac j’aimais sécher l’amphi pour jouer aux cartes avec un autre gars que j’idolâtrais… il me parlait musique et on roulait aussi toujours des clopes tiens !
    Quand j’ai repris un BTS j’ai choisi un lycée privé avec bonnes sœurs pour être plus « serrée » et j’ai bien fait, pour une fois j’ai bossé ! Et là j’adorais jouer les intellos…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It