Si maman si

1 ou 2 enfants, c’est pareil…même pas vrai !

Tu as encore le ventre qui ressemble à un flamby, une nuit sur deux tu te lèves pour une dent, la fièvre, la sucette qui s’est perdue dans la turbulette, tu as l’impression d’être devenue la femme invisible pour ta famille, tes amis, ton amoureux tant le bébé focalise toutes les attentions et déjà certains osent te demander quand est-ce que tu mets en route le petit frère, la petite sœur.

Ces gens-là sont fourbes, ils sont prêts à t’affirmer qu’un ou deux enfants, c’est kif-kif bourricot, du pareil au même. Maintenant tu sais changer une couche, provoquer un rot, donner le bain sans avoir peur de lâcher ta crevette, remplir un sac à langer pour toute sortie…cette fois tu ne t’affoleras pas à la moindre rougeur, aux pleurs qui persistent, à un appétit qui varie…la même chose ils te disent !

Je ne te parle pas de la chance d’avoir un garçon puis une fille, le fameux choix du roi ou la complicité qui grandit chaque jour entre eux, mon propos n’est pas aux regrets, j’ai toujours voulu deux enfants mais sache que :

– la sieste ne signifie plus les galipettes pour toi car il y a des chances pour que le plus grand ne veuille plus dormir la journée

– les conversations entre adultes à table deviennent difficiles…le plus grand a un stock inépuisable d’anecdotes à te raconter sur sa journée alors que la plus jeune s’amuse avec la nourriture, repeint le mur, se barbouille la figure ou pioche dans ton assiette

– au moment du bain, ils veulent sortir, être essuyés et mis en pyjama en même temps…et tu n’as toujours que deux bras en stock

– les restaurateurs (certains), ceux qui te regardaient d’un sale œil en te voyant arriver avec une poussette, font carrément la gueule quand tu débarques avec un jeune enfant et un bébé

– les matins ressemblent souvent à une course d’obstacle chronométrée, la ligne d’arrivée étant l’école maternelle pour l’un et les bras de la nounou pour l’autre

– les frais de garde s’additionnent et plus généralement le budget enfant grandit …même si les vêtements et les jouets de l’aîné peuvent resservir, j’avoue que j’ai fait une croix sur pas mal de dépenses depuis que ma fille est née

– les enfants adorent partager leurs microbes

– laisser pleurer le bébé avec la fameuse méthode des 5-10-15 minutes ça signifie réveiller le grand puisque celui -ci entend une mouche péter

– tu passes ton temps à jongler d’une activité à une autre et de manière très concrète je constate que je suis bien plus souvent fatiguée qu’à l’époque de l’enfant unique

Bref tu l’auras compris je vais m’arrêter là même si la vue d’une femme enceinte ou d’un tout petit me remplit toujours le ventre de papillons…

Et toi, avec ou sans enfant? enfant unique ou tribu?

 

131 Comments

  1. En tentative d’agrandissement et ça fait réfléchir…
    Tu as mis le doigt sur des questionnements sensibles (la non sieste du petit coIncidera t elle avec la naissance?), la peur de ne plus dormir etc etc.
    Mais allez, on reste confiante : – #
    • tu sais quand on se lance dans l’aventure parentale, le couple évolue aussi, on n’est plus le centre du monde de l’autre…il faut juste en être conscient et puis après on s’adapte…je crois que passer d’un à deux enfants c’est un peu la même chose : savoir mais sauter quand même les doutes si on en a envie
  2. Je n’ai qu’une princesse pour le moment… mais j’avoue que si le papa était d’accord, bébé 2 serait en route !!! J’aimerais bien qu’ils n’aient pas une trop grande différence d’âge, mais même pour moi !!! Parce que si j’attends que bébé 1 ne porte plus de couches, ne me réveille plus, soit assez « autonome », ca va me faire bizarre quand bébé 2 arrivera !!!!
    • 3 ans de différence ici , je trouve ça bien car le grand sait quand même faire des choses tout seul et il y a une belle complicité entre eux
  3. Tout pareil que toi !!!

    Moi je me dis deux enfants c’est bien mais c’est du sport!
    Après niveau famille je trouve que 3 ça fait vraiment un vraie « fratrie » !!!
    Alors à suivre ! (euh…mais pas pour tout de suite!)

    • tu crois? ça doit être dur de s’occuper de deux bébés en même temps et puis toute sortie avec double poussette, etc…
  4. Un petit monstre et… ça suffit! En plus après ton billet je ne crois pas que je vais en faire un deuxième!!!
  5. ici, 2 enfants, et tout à fait d’accord avec tous les points que tu écris!
    Réflexions en cours sur le passage de 2 à 3…. Mais finalement, pas tout de suite!
  6. Punaise merci Virginie, j’adore ton article ! Et un de plus pour Hellocoton, déjà que je me plains du manque de temps, que je coures et j’en ai qu’une et tu as raison sur tous ces points, Soizic va avoir trois ans en juillet, elle entre à l’école en septembre, et bébé 2 on se pose la question, toujours, repartir ??? Oui non ? Et l’avenir dans tout cela que leur réserves t’il ??? On attend août pour une décision définitive… Après j’aurais pu le courage de retomber enceinte j’ai 34 ans, 35 en octobre je trouve que c’est limite…
    • attention mon but n’est pas de décourager à faire plusieurs enfants..il faudrait que je fasse un billet sur toutes les choses positives qu’apporte le fait d’avoir deux enfants…la vraie question c’est ton envie à toi (et au papa!)
  7. Pour le moment un seul. Je suis sensible à ce que tu écris, cela rencontre justement mes interrogations quant à un petit deuxième un jour. Je ne suis pas certaine d’être à la hauteur, peur de ne pas assumer financièrement, physiquement car la première année de vie de mon fils a été très dur (il n’a fait ses nuits qu’à 11 mois, j’étais devenue un vrai zombi, cela a bien failli se terminer par une hospitalisation pour moi!). Bref, entre un et deux, mon coeur balance, mais j’ai peur de ne pas savoir relever le défi du deuxième dans des bonnes conditions (si c’est pour être épuisée, hurler tout le temps après mon fils, me disputer avec mon homme, ce n’est pas la peine, ce n’est pas ma conception de la famille unie et j’avoue que nous n’avons pas été très convaincants avec un seul! heureusement que les choses s’arrangent lorsqu’ils grandissent !)
  8. madamezazaofmars Reply
    Ca change quand même pas mal la vie, en fait c’ est nos repas qui changent car le tout petit a décidé d’ hurler des qu’ on touche une fourchette
  9. Ici on est en essai BB2…Clélie aura 3 ans en juin et donc 3 ans 1/2 à la naissance du bébé (dans le meilleur des cas)… On sait que ça sera sportif mais ton billet ne m’a pas convaincu de renoncer ^^
  10. nous on a fait le choix des 2 enfants rapprochés avec 21 mois d’écart : pour l’instant, les siestes sont encore synchros, donc à nous les galipettes!!!!
  11. Pas très encouragent pour moi qui vais me lancer pour un 2e dans un mois !!!
    Peur de ne pas m’en sortir parce que j’ai 38 ans… et que le grand a déjà 12 ans… Devrais gérer couche et crise d’ado… Et puis treize ans d’écart ça fait deux enfants uniques je trouve….
    Bref, on fait comme on peut, c’est les aléas d’un divorce et de la recomposition d’une famille.
    • mais si avec un grand, je suis sûre que tu seras moins débordée et puis c’est magnifique par rapport à ton couple !
  12. C’est EXACTEMENT ça !!!! Et même si les choses » »semblent » » plus faciles avec le petit 2e (moins de stress quand il pète de travers, disons), la fatigue, elle….

    Mais bon, zéro regret quand même !

  13. nous on a fait les cakes en faisant un 2eme, sauf qu’ils se sont pointés à 2. Donc je ne sais aps ce que c’est que d’avoir 2 enfants, sauf rares cas où j’en ai un chez mamie/à l’école/en courses avec papa….

    ce qui est sur c’est qu’avec 3 tu fais une croix sur plein de choses….

    • ah oui ça doit être un sacré truc à vivre ça ..si un jour on a l’occasion de se rencontrer, j’aimerais bien en parler avec toi !
  14. La sieste crapuleuse pendant la sieste de n°1 : que de souvenirs…..
    Je te rejoins à 100% : 1 ou 2 c’est pas pareil du tout et à ceux qui m’affirmaient que 2 ou 3 c’était kif kif je dis NON et RE NON!
  15. Ton article fait réfléchir mais je ne vais pas laisser ma fille toute seule moi qui partage tant de choses avec ma sœur. Et puis j’en ai envie de ce baby number 2 !
  16. Moi, je suis une nulli qui tente de convaincre son Chéri-Chéri de passer à +1enfant… Cette année, c’est celle de la trentaine pour nous deux et mon horloge biologique fait tic tac depuis pas mal de temps déjà…Et puis j’ai une histoire familiale très compliquée, mais au final, côté frères et soeurs pour moi, ça donne 1 soeur et 3 demi soeurs (+déjà un petit neveu et on espère un 2ème neveu ou une nièce pour cette année)
    En tout cas, dans l’idée, moi j’aimerais bien au moins deux enfants et je trouve que 3ans d’écart, c’est pas mal…Après, on verra bien ce que l’avenir nous réserve!
  17. Excellent ton article !!
    Quand t’as pas d’enfants c’est « alors c’est pour quand ? » et quand t’en as trois (comme moi …) « alors tu vas t’arrêter heiiiin ? » …. pffff j’te jure !
    Après tout, chacun est différent. Il y en a qui « gère » avec pleins d’enfants et d’autres pour qui un suffit. Chacun fait en fonction de sa capacité non ?

    Kifkif un ou deux …. ?
    Pas sur …. comme tu l’as si bien détaillé.

    😉

  18. Sans et sans…
    Mais je suis maso, si un jour je devais en avoir, j’adorerais avoir des jumeaux…
  19. pas d’enfants en ce qui me concerne, on verra ça quand le temps sera venu (s’il vient un jour lol) ^^ merci de rétablir la vérité lolll
  20. Ah ? Ben moi, 2 à 14 mois d’intervalle, j’ai trouvé ça pareil ! Le passage à 3, une fois sorti des couches et des nuits merdiques, là j’ai trouvé ça chaud, mais maintenant, ça roule, et finalement, je trouve que ça fait pareil qu’un… 😉
    • cela prouve que l’on vit toutes les choses différemment et peut-être qu’il y a des femmes qui sont plus mamans que d’autres aussi…
  21. Enceinte de bb2 prévu pour le 19 mai (il aura 20 mois d’écart avec son grand frère), je rêvais déjà de bb3. Merci de m’avoir remis les idées en place^^.
    Je me prépare déjà à tout ce que tu décris mais je sens qu’entre s’y préparer et le vivre, il y a tout un monde^^
    bises
    • enceinte de ton second, tu penses déjà au troisième? ) c’est marrant ça …bon je ne voudrais pas te donner une image trop sombre..je suis contente d’avoir deux enfants, je voulais juste souligner le fait que POUR MOI (mais ce n’est que mon cas ) cela avait changé pas mal de choses au niveau organisation familiale, rythme de vie, couple, etc…mais je ne vis pas cela sur le mode des regrets ) ….
  22. MERCI !!!!
    Depuis le temps que je me bats pour avoir le droit de ne vouloir qu’un enfant !! Car, (même si pour le moment je n’ai qu’un bbchat.. heum..) je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait que, déjà, un enfant, c’est un cap (oui, on s’en doute..), mais 2, c’en est un autre car, ce n’est pas du tout pareil et cela interagit sur la petite famille déjà composée !! Merci pour toutes les situations donc tu parles, je pourrais enfin les opposer aux personnes qui me bassinent sur le fait que, 1 ou 2, c’est pareil, et qui, non contents de cela, s’amusent à me culpabiliser en me disant, que je suis SEULEMENT égoïste quand je dis n’en vouloir qu’un car je n’ai pas d’autre raison de ne pas en vouloir un 2è et de vouloir laisser mon pauvre enfant tout seul puisque, « c’est pareil »… 😉
    Encore merci et bon courage..
  23. Ici 3 z’enfants : 2 ans 1/2 entre n°1 et n°2, et 3 ans entre n°2 et n°3. Contrairement à toi, je n’ai pas trouvé de différences avec l’arrivée de la 2è. Les siestes coïncidaient encore, et l’aïnée n’était pas encore à l’école. Un an de congé parental m’a bcp aidée. En revanche les choses ont plus changé avec l’arrivée du 3è : tu passes de la famille standard à la tribu, tu refais des travaux dans la maison, tu changes de voiture, et tu supportes moins les nuits écourtées car tu vieillis… Et on calculé avec Chérimari qu’on a cumulé 9 ans de couches (quand même) ! Mais moi qui rêvais d’une famille nombreuse, je l’ai et j’en suis heureuse (mm si ce n’est pas QUE du bonheur).
    • ça je suis bien consciente que le passage à 3 enfants sous-entend beaucoup de dépenses et de changement de vie..
  24. je crois qu’à partir de 6, on n’est plus à un prêt! mouaaaahhh!
    Non je suis tout à fait d’accord avec toi, la preuve, quand il y en a 1 d’absent, on s’ennuierait presque! 😉
    Et moi j’ai de la chance, ils ne veulent jamais sortir du bain de toute façon, alors ont fait « trou-trou » pour savoir qui sortira le premier!
  25. je n’ai qu’un seul enfant mais ce n’est pas un choix délibéré, c’est la vie qui l’a voulu !!!
  26. Rooo ! Dis pas ça je suis enceinte du 2è et je suis à peine remise de la première. Personne pour nous soulager la nuit, personne pour nous soulager tout court. Et je commence à flipper là maintenant… Tout ce que tu dis est tellement vrai pour juste un.
    Bon sinon tout le reste est aussi multiplié par 2. A savoir les calins, les bisous, les évidences de la vie dictées par un bout de chou de 3 ans à peine, les seins qui pendent, le ventre mou, oups pardon je m’égare à nouveau.
    Bref. Je connais quelqu’un qui dit que 3 enfants c’est presque plus pratique que 1 tout seul. Ils finissent par s’auto gérer (humhumhum !!)
    • il faudrait que je fasse un billet dans lequel j’écrirais tout ce que le passage de 1 à 2 apporte pour contrebalancer et ne pas te démoraliser )
  27. Ici 3 ousititis à 2 ans d’intervalle chacun.
    Je confirme que dire que 1 et 2 c’est pareil est une énorme annerie (et je suis polie), par contre j’ai eu beaucoup moins de mal de 2 à 3.
    Peut-être parce que j’avais déclenché le mode « tribu », que j’avais bailloné mon côté wonderwoman qui tentait de s’exprimer, et que je nous ai laissé vivre à notre rythme. Evidemment une pause de plus d’un an dans le travail m’a bien aidé !
    Comment ça se gère de 3 à 4 ? Réponse en septembre 😉
    • ah tu continues alors? pfff mais comment fais-tu? je crois que tu as mis le doigt sur quelque chose d’important : relâcher la pression !
  28. Un seul enfant pour le moment (qui marche mnt à 16 mois = Rapport av un ancien article ;-))
    Pas prête d’avoir un deuxième pour le moment….Et surtout peur d’en avoir deux pour le prix d’un 😉
    Ayant une soeur jumelle, le papa un frère jumeau et ma maman des soeurs triplés, on a peur!!!!!!!
    • la mienne ne marche toujours pas …ceci explique cela ?
      je comprends ta peur, je l’avais aussi ..passer de 1 à 3 cela aurait été l’horreur je crois pour moi !
  29. J’ai eu bb1 le 4juin 2008 et bb2 … le 4 juin 2009 !
    j’avoue que les points que tu évoques font sourire et on ne peut pas affirmer que ce genre d’expérience est de tout repos mais pour moi ça s’est plutôt très bien passé et on fait bb3 cet été 🙂
  30. Eh bien moi les filles, j’en ai fait deux presque dans la foulee…17 mois d’ecart exactement, et tout ce que tu as ecrit dans ton article est siiiiii vrai!!! Ma princesse avait 8 mois lorsque j’ai decouvert que j’etais de nouveau enceinte de mon garcon! Ok, je n’avais pas 15 ans non plus et en ne prenant pas de contraception, fallait pas se leurrer mais c’etait tout de meme un choc! et moi qui mettais mes nausees sur le dos de la soupe aux legumes verts qui devait soit disant m’aider a maigrir…parce que le flamby, je l’avais bien encore a cette epoque la!! 20kg d’une premiere grossesse, ca ne se perd pas en 5mn!
    Ceci dit, presque 6 ans plus tard, tout va bien… ils sont super proches, et s’entendent comme chien et chat, ca depend des jours! Complices en conneries, en rigolade ou a se creper le chignon! Et meme si c’etait parfois dur au debut, n’ayant pas de famille autour de moi, je ne regrette pas la difference d’age! Courage a toutes!
  31. Déjà l’article est très bien, c’est important de parler de tout ça et enfin bazarder les tabous des anciennes générations de femmes qui n’étaient plus que mère. J’adore mon fils, je suis heureuse d’être une jeune maman mais j’ai eu des moments très difficiles liés à la grossesse, à l’accouchement et beaucoup de questions philosophiques ont suivis…Je passe déjà mon temps à courir et j’adore glandouiller, prendre le temps de réfléchir alors si je veux mener au mieux l’éducation et l’épanouissement de mon fils, j’en resterai à un 😉
  32. Moi, avec le recul je me dis que le mieux c’est qu’ils soient plutôt rapprochés …pas facile, certe !
    T’es dans les couches à fond mais tu profites …des siestes ..
    T’es dans la crise d’ados mais quand ils surenchérissent à être con-con, tu peux presque …en rire .

    Quand on se retrouvait qu’avec un p’tit gars à la maison( merci mamie ) je me disais combien j’avais oublié que c’était cool …1 enfant !
    ( parce qu’avec 4,5 ans de différence ça finit inévitablement en conflit; par moments ; des fois que t’aurais envie de t’ennuyer …

    Qui a dit : « je les ai voulu; je les ai et qu’est ce qu’on …s’amuse !!  » ?

    • la crise d’adolescence je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas hâte…tu as raison quand on se retrouve avec un seul enfant, comme on trouve ça fingers in the nose )

      euh tu pourrais me renvoyer ton adresse pour ton cadeau, je crois l’avoir égaré…désolée et merci !

  33. alors euuuh…. comment dire ?? que je t’avais prévenue ??? ah ah ah !!! y a des fois ou on voudrait avoir tort … 🙂 bon j’ai toujours dit que le 2eme enfant chamboulait plus que le 1er, genre pas double de boulot mais fois 10 au moins.
    ceci dit je ne concevais pas en avoir qu’un, et c’est beau de les voir tous les 2, mais… mais … un 3eme JAMAIS DE LA VIE j’ai besoin de penser à moi aussi !!!!!!!!!!!!!
    • mais oui tu m’avais prévenu, tu ne fais pas partie des fourbes )) mais pour le reste, tu as très bien résumé mon point de vue, j’en voulais deux et je ne le regrette pas, j’adore leurs rapports…mais tout comme toi j’ai envie de penser aussi à moi et j’ai du mal à imaginer comment le faire avec plus de deux enfants
  34. ma crevette a 10 mois, et c’ets clair que j’suis pas prête a faire un deuxième avant qu’elle ai au moins 18 ans…
  35. deux enfants…. un garçon, une fille (et je ne suis toujours pas roi 🙂

    je pense m’arrêter aussi… je trouve le passage de 1 à 2 vraimen chaud… je pense que pour le 3ème t’as laché l’affaire donc ça parraît plus simple… mais ça ne me motive guère pour autant…. à suivre, ne jamais dire jamais…

    • tu as raison ne jamais dire jamais…je pense que lorsque les enfants sont plus grands et qu’ils te dévorent moins, l’envie de pouponner à nouveau peut ressurgir..Mais bon je vais avoir 36 ans cette année quand même..
  36. Ha oui, effectivement!
    2 enfants avec beaucoup d’écart, ça fait comme en avoir 2×1… C’est pas trop trop dur à gérer.
    Mais si on lance le 3°, il sera assez rapproché avec la seconde, là, ça deviendra sportif je pense!
  37. Alors, j’en ai 5 (qui ont entre 10 et 2 ans maintenant), et ton post m’a fait bien rire, My God qu’on en a des anecdotes a raconter, je me revoie écrire tes mots 🙂

    Et sinon, si je te dis qu’entre 2 et 5, y’a pas de différence, tu pensera que je suis fourbe ? lol

    (mon plus gros choc était effectivement entre le passage du 1 au 2, ce qui confirme largement ta note, si besoin;))

    • ah alors 2 enfants serait un cap à passer? en tous cas, chapeau bas Miss, tu dois être sacrément organisée avec 5 enfants !
  38. Allez, je te rassure, c’est vrai les 2 premières années du 2ème enfant 😉
    Après, ça s’améliore … un peu 😛
  39. Nathalie Tachet Reply
    Bonjour

    J’ai bien aimé ton billet car j’ai 38 ans et mon bébé vient de fêter son premier anniv …. Etant fille unique je souhaiterais dans l’idéal avoir deux enfants mais quand je vois à quel point je suis crevée … je n’envisage pas d’en faire un autre … dumoins pour le moment ! Et quand mon ami m’a demandé quand on en ferait un deuxième, je lui ai répondu « pas tout de suite » .. pour lui c’Est pareil un ou deux mais moi je ne suis pas d’accord et plutôt de ton avis à toi …. je pense à ma faitgue, mon organisation, ma vie sociale presque inexistante (meme avec un seul) et aux dépenses … et là je me dis : on verra ! Mais pour le moment je suis bien avec un seul et je ne sais vraiment pas pour un 2ème mais ce qui est sur, j’en aurai jamais 3 !

    • paradoxalement je n’aurais pas imaginé m’arrêter à un seul enfant (sauf impossibilité médicale bien-sûr ou circonstances de la vie )…aujourd’hui en tant qu’adulte, je suis très heureuse d’avoir une sœur avec qui partager mes peines et mes joies
  40. Avant j’aurais dit grande tribu, et puis il y a 20 jours j’ai accouché et depuis je me pose tout un tas de questions. (Et si en fait un c’était suffisant? Comment ça sera avec un deuxième niveau fatigue et cie? …)

    Donc pour répondre à la question : aucune idée, on va laisser le temps faire 🙂

  41. Pour toutes ces raisons là moi qui voulais une grande famille, je me suis arrêtée à deux. ( bon et puis 17 mois d’écart ça calme bien aussi …)
    Mais là, à l’approche de la quarantaine, le fait de savoir que bientôt je ne pourrais plus, ben je doute… et puis non, il n’y aura pas de 3eme…
    N’empêche que je bave sur tout les nourrissons 😀
  42. C’est très vrai ce que tu énonces, il y a des bonheurs différents, mais il ne faut pas se cacher les yeux sur les petits inconvénients qui surgissent, les changements indépendants de ta volonté etc…
    J’ai vécu ça avec un seul, je suppose que c’est exponentiel ^^
  43. Ah, enfin quelqu’un le hurle haut et fort! Merci. Merci, merci. Je travaille de plus dans une equipe de gars qui n’ont pas d’enfants, je te laisse imaginer la legere frustration quand il m’annonce le matin « qu’ils sont claques ». Un post tres vrai qui fait se sentir moins seul, bravo.
  44. Pendant longtemps je n’en ai pas voulu, parce que je me doutais bien que ça allait changer ma vie et je n’étais pas prête à faire des concessions (la liberté, le confort tout ça…).

    Maintenant que j’ai vécu la grossesse, l’accouchement et que chaque jour qui passe avec mon petit bonhomme me remplit de joie, je sais que j’en veux un deuxième et n’imagine pas ne plus avoir d’autre enfant.
    Par contre je pense que je vais laisser passer quelques années, tant pis pour l’écart d’âge qui sera plus important. Je pense (je dis je pense car souvent femme varie) que je vais attendre que le premier soit un peu autonome car élever deux enfants en bas âge c’est quand même hyper sportif !

    • il y a aussi des avantages à un écart d’âge peu important et le plus important, celui que je vis tous les jours jusqu’à présent : leur complicité !
      (et je pense aussi que mon âge a joué )
  45. Et bah moi ça me conforte dans mon idée de ne pas en avoir du tout!
    Je trouve que je manque déjà de temps sans alors avec!
    Mais bon je n’ai que 23ans, ça évoluera peut-être dans le futur!
  46. Sans pour le moment mais avec le projet d’en avoir 2 !
    Issue d’une famille de 5 enfants… je te comprends parfaitement !!
    • ah tiens ça m’intéresserait de savoir comment tu as vécu toi en tant qu’enfant avec 4 frères et sœurs..avais-tu le sentiment d’avoir assez de temps avec tes parents?
  47. j’en ai 2 (version mec) : 3 ans et 9 mois, et 14 mois!

    je me retrouve dans tout ce que tu dis (la course chronométré du matin, face à 2 machins doués d’une force d’inertie incroyable!!! Le repas, trop ça! Et puis la sortie du bain aussi…)
    Je me demande comment j’ai pu me plaindre ou être débordée quand j’en avait qu’un, vu tout ce que j’arrive à faire en simultané maintenant?!

    et pourtant et pourtant et pourtant *** soupir *** je ne peux que constater que quand je vois un nouveau né je fonds et ça me donnerait presque envie de remettre ça!!!

  48. Non en fait c’est passer de 2 à 3 qui est pareil…. franchement tu devrais tester ! 😉
    Bon par contre je te raconte pas la galère au restau, dans les hotels ou trouver un logement de vacances adapté et pas trop cher….
  49. Ben j’ai quand même envie de lancer le deuxième (pas trop fort, ça fait mal… Oups, c’était naze comme blague ^^)… C’est grave tu crois ??
  50. Moi qui n’ai qu’un enfant et qui lit les blogs de maman je ne me sens quasiment jamais concernée tellement c’est pas pareil un ou deux enfants 😉
  51. Pour l’instant, je n’y suis pas et c’est tant mieux^^
    Le grand enfant à la maison, c’est moi *_* (23 ans tout de même, il serait temps de grandir).

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It