Pâtisserie et chocolat

Interview gourmande : tortilla, tarte à sucre et calissons

Elle a un pseudo que tu ne peux pas oublier, quand elle ne s’occupe pas de ses enfants, elle fait partager sa passion pour le cinéma (ça se voit même dans sa bannière)..si j’ajoute qu’elle habite la ville rose, j’ai donné trop d’indices?
1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
De l’omelette à la pomme de terre…
J’en rêve assez souvent, mais on ne sait pas bien la faire, alors j’en mange rarement, que lorsque je vais en Espagne.
(crédit photo : blog sucrissime)

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
L’omelette à la pomme de terre (je ne vais pas répondre ça à chaque question! ^^)
Et la tarte au sucre de ma marraine Belge. C’était un délice, elle a gardé précieusement la recette.
Et puis elle est décédée, j’avais 10 ans. J’ai encore le goût de sa tarte quand je pense à elle.
Je n’ai jamais réussi à retrouver ce goût sucré, croustillant et fondant à la fois.

3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
L’omelette à la pomme de terre… Nan mais je déconne pas, c’est trop bon, avec des oignons coupés en lamelle, des pommes de terre rissolées, des oeufs frais de la ferme. Si en plus on le met dans un sandwich, on se croit en Espagne! 😀

4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)
Les cordons bleus pendant longtemps, suite à ma première grossesse.
Maintenant ça va. En même temps, c’est un plat dont je me passais assez bien…

5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
Des estomacs de vache. Ca c’est un truc diabolique, rien que l’odeur donne envie de vomir…
Ce sont des estomacs de vache (parait qu’elle en a deux…) bouillis, je n’ai pas pu goûter tant la vision du truc spongieux est dégueu…
Sinon, y’a les araignées grillées, un truc vu au Cambodge, ils en raffolents!
Pareil, j’ai pas pu goûter. Ai-je besoin d’expliquer pourquoi?

6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
Mon mari. Avant, je mangeais et cuisinais un peu n’importe quoi et c’était rarement glorieux.
Depuis que je le connais, lui et sa façon de manger particulièrement équilibrée et saine, j’ai appris à apprécier les fruits et les légumes, à les cuisiner pour qu’il soient goûteux et sublimés.
Il m’a donné le goût pour cuisiner en fait.
Il adore ça, lui, il cuisine à merveille et souhaite sans cesse apprendre.
Il m’a transmit sa passion! (C’est beau!!!)

7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?
Du chocolat au lait. Je crois que je peux me passer d’à peu près tout mais pas de ça!

8 ) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
Question difficile!
Je pense que je serais un litchi ou un fruit de ce genre…
D’un aspect un peu rebutant , mais délicieux, sucré et exotique.
9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
Les macarons. Ou les calissons!!
J’adore ça, mais ça a l’air très très compliqué!

10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?
Je ne crois pas trop… J’ai tenté quelques recettes, mais à chaque fois, ce n’est pas forcément super réussi.
Je suis une grosse gourmande, mais je ne suis pas certaine que ça se ressente sur mon blog.

11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)
Dalloyau à Paris.
Pas super original, mais j’y allais souvent étant adolescente (une voisine y travaillait et m’offrait des glaces et des galettes des rois!) et je me régalais carrément.

A Toulouse, le Dip Tea, les pâtisseries sont délicieuses et le chocolat viennois à tomber par terre!

Avez-tu reconnu LMO ? pour la tarte au sucre, si tu viens à Lyon, on en trouve de très bonnes …et je veux bien découvrir ton salon de thé si jamais un jour je viens ENFIN visiter Toulouse )

Si toi aussi tu es gourmand(e), ou gourmet, bec salé ou bec sucré (ou les deux),  que ton blog soit branché cuisine ou pas du tout, je t’invite à venir t’attabler chez moi pour répondre à l’interview gourmande (préviens moi juste avant par mail ou par commentaire ) !

27 Comments

  1. J’avais reconnu LMO!
    Je suis effarée par ce trucs là.. les estomacs de vaches! Mais c’est quoi cette horreur!?
    Par contre avec ses omelettes aux pommes de terres, elle m’a donné envie!
  2. Est-ce qu’ils épilent les pattes des araignées avant de les faire griller? 😉

    Je suis une grande fan des omelettes à la pomme de terre, mais comme LMO, jamais réussi à bien savoir les faire, et celles de ma grand-mère sont à se taper le c… par terre, rien que l’odeur de l’oignon frit…

  3. je suis bien d’accord, l’omelette à la pomme de terre c’est un régla. Simple (mais moins qu’il n’y parait tout de même) et efficace!
    Et c’est mieux si on la mange en Espagne.
  4. Les oignons c’est juste INDISPENSABLE dans l’omelette aux pommes-de-terre (souvent, il n’y en a pas, ça manque)
  5. la bande à Jules Reply
    oui bien sûr j’ai reconnu ma chère LMO et elle m’a fait découvrir ces adresses gourmandes !!!!!!! J’ai pu apprendre pleins d’autres trucs sur elle !!!
  6. l’omelette à la pomme de terre ! ça ressemble aux criques lyonnaises on dirait ! (des oeufs et de la patate, mais sans oignon) j’adore ça ! j’ai oublié d’en parler dans mon interview./..
  7. tiens tiens… La mite connait les petits salons de Toulouse ? … et les estomacs de vaches ???? (si c’est pas un grand écart remarquable ça !)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It