Tapas, jambon et gourmandise espagnole - Chroniques d'une Chocoladdict
Voyages, voyages

Tapas, jambon et gourmandise espagnole

C’est bien beau de parcourir Madrid en large, en long et en travers mais ça creuse alors aujourd’hui je te propose de poursuivre le voyage par quelques haltes gourmandes en commençant par le marché couvert de San Miguel, à deux pas de la playa Mayor. Une fois à l’intérieur, les stands sont tous plus appétissants les uns que les autres et il faudra avoir une volonté de fer pour ressortir de cet endroit haut en couleurs et en odeurs les mains vides. Il est possible aussi de boire un verre en dégustant des tapas perchés sur des tabourets.

Et si on rentrait ? :

Et en parlant de tapas justement, je te conseille d’aller dans le quartier de Lavapiès dans lequel se trouve la taverne Antonio Sanchez, le plus vieux restaurant de Madrid il parait. Outre le décor assez typique (chargé?), tu remarqueras vite que l’endroit est fréquenté par des fidèles (et des français le routard à la main). Ici point de menu traduit en anglais, point de serveuse parlant en français, tu as intérêt à saisir les subtilités entre racciones et platos et à savoir traduire  » morue' » ou « moules » pour éviter les mauvaises surprises. C’est copieux et pas cher (18 euros à deux et on n’a même pas pu tout finir) :

Autre curiosité locale mais pas forcément Madrilène : la passion des espagnols pour le jambon cru ! Suspendus à des crochets, tombant des plafonds, présentés dans des sandwichs, occupant un linéaire entier dans un supermarché haut de gamme, érigé en musée (véridique), impossible de le rater :

Après cette orgie de charcuterie, je te propose de conclure ce billet gourmand sur une note sucrée :

Malgré les photos, je ne me suis pas éclatée la panse à Madrid…j’avoue que je suis plus sensible aux desserts anglais ou à la cuisine italienne par exemple.

Et toi, où aimerais-tu aller juste pour la gastronomie?

33 Comments

  1. les boutiques sont très attrayantes tu n’es pas revenue avec un jambon?
    le turron hummm! mon rêve depuis l enfance on en trouvait à la « ducasse » (nom de la fête foraine dans le nord)mais pas celui au chocolat comme sur la photo, mais celui qui a le goût de pâte d amandes qui fond dans la bouche !
  2. J’habite à coté de la frontière espagnole, je peux donc facilement manger tapas, turrone, paela,etc. Pour changer, j’aime la cuisine italienne, un délice je trouve.
  3. Les marchés me manquent !!
    Comme toi je trouve la cuisine italienne beaucoup plus subtile que la cuisine espagnole, mais il y a quand même de quoi se faire plaisir avec le charcuterie ^^
  4. Si un jour tu peux goute un pata negra, un jamon iberico hors classe, c’est réellement délicieux.
    J4aime assez diverses charcuteries espagnoles et des plats salés, par contre en dessert, tout au moins au restaurant ils ne sont pas doués les pauvres, à part les riz au lait des asturies… Sinon les turonnes, durs et tendres mais sans chocolat j’adore en toute occasion, les polvoronnes, matacecados qui sont bien de saison j’aime beaucoup mais seulement sur place, j’en avais rapporté une année, on n’avait pas fini la boite avant la fin des vacances et belle-maman est diabétique donc pas de ça pour elle, ben à Bordeaux j’ai pas aimé…
    ca va me manquer cette année, je ne mangerai pas mes 12 grains de raisins sur la place au milieu des pétardes du feu d’artifice de la nouvelle année, une coupe de champ dans la main..; et mon foie gras va manquer à belle maman aussi 😀
    • mais dis donc tu me sembles une gourmande tapie toi …une petite interview gourmande ça te brancherait pas? 🙂

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It