Si maman si

Glop/pas glop spécial après-grossesse

Pour finir la semaine, je te propose un glop/pas glop sur les joies et les peines qui suivent l’accouchement.

Glop : Ah la première gorgée de bourgogne  accompagné d’un morceau de fromage non pasteurisé et de bon pain…

Glop : l’avantage quand on prend peu de poids, c’est qu’on en a peu à perdre une fois l’accouchement passé

Pas glop : cela dit, les deux derniers kilos ils s’accrochent …et je te parle même pas des 10 kilos que j’avais en trop d’avant…

Glop : j’ai dégonflé : du ventre, des jambes, des pieds…je peux enfiler autre chose que des tonks

Pas glop : la perspective de séance de rééducation du périnée (vu la belle épisiotomie j’ai peu de chances d’y échapper) comme activité physique alors que je rêve de cours d’aquagym ou de danse.

Glop : chouette cette fois j’ai échappé aux hémorroïdes (désolée les nullipares, je ne vous cache rien!)

Glop : recevoir du courrier chaque jour dans sa boîte aux lettres réelle et virtuelle, des messages de félicitation, des jolies cartes et des cadeaux de naissance

Pas glop : ressentir une certaine nostalgie quand on croise des gros bidons en se disant que cela ne nous arrivera plus alors qu’à la fin on n’en pouvait plus (on n’est pas à une contradiction près non?)

J’en profite pour signaler un article publié dans le magazine Famili consacré au politiquement incorrect spécial maternité,  à savoir :
– oui tu peux  détester être enceinte même si tout le monde t’affirme que c’est la période la plus épanouissante de ta vie

– non la naissance de son enfant n’est pas forcément le plus beau jour de ta vie, surtout si tu as souffert pendant des heures ou que cela ne s’est pas passé comme prévu

– non on ne ressent pas forcément le fameux instinct maternel à l’instant où l’on croire le regard de son enfant…le sentiment de mère il se construit avec le temps pour pas mal de femmes

– oui tu as le droit de penser que ton bébé n’est pas très beau parce que fripé, rougeaud, trop petit, poilu…mais tu ne peux pas le rendre ou l’échanger )

– oui il est possible que tu te sentes au plus bas de ton niveau de séduction et je t’assure on est toutes passées par là…même le facteur ne te regarde plus )

– non tous les papas ne sont pas des nouveaux pères débordant d’amour tout de suite…il faut leur laisser de temps aussi d’apprendre un nouveau rôle

–  oui tu as le droit de regretter ta vie de célibataire parce qu’au début un bébé c’est du 100% pour lui et pas grand chose pour toi mais tu vas finir par t’organiser…

En bref, décomplexe ! la maternité n’est pas forcément idéale…

Et si ce week-end tu t’ennuies, tu restes bien au chaud, tu as 5 minutes de libre, participe au concours L’été Indien et gagne un super colis gourmand !

60 Comments

  1. j’ai lu aussi cet article dans familly… bizarre nous avons les mêmes lectures !
    sinon pas glop pas encore de bourgogne pour moi (mon préféré !!!) ne de mojito d’ailleurs mais je les réserve pour janvier OK !!!!???

  2. Je pense que tu vas pouvoir déculpabiliser pas mal de jeunes mamans avec ton billet. ça ne me concerne pas encore mais j’y repenserai quand le moment sera venu 😉

  3. Beaucoup de mes copines me disent qu’elles ont détesté être enceinte. Mais c’est vrai qu’elles n’osent en général pas l’avouer comme si c’était indécent.
    Et c’est vrai que certains bébés ne sont pas beaux à la naissance, mais comment dire cela aux parents? Du coup, je mens.

  4. MMMH la joie des séances de rééducation (et même sans épisio, tu peux y avoir le droit-mais quand tu croises au cabinet de la SF, pas mal de mamies de 60-70 ans, tu te dis qu’il vaut mieux le faire maintenant), j’aimais tellement que j’ai à chaque fois attendu 5 mois avant d’y aller…
    et ton 1er glop, c’est le meilleur!! et ton dernier pas glop, tellement vrai que l’envie d’un 3e te titille quand le pire du 2e est passé (heureusement ma bonne conscience, Chéribibi est là pour me rappeler à l’ordre)

  5. Le seul truc qui ne me manquera pas pendant ma grossesse c’est bien l’alcool puisque je n’en bois pas! Quoi que après, peut-être…. :p
    Florence Foresti vient de faire son nouveau spectacle sur la grossesse justement et je crois qu’elle aborde tous les points énoncés dans ton magasine 😉

  6. B : je n’ai pas encore eu mon mojito ! tu ne peux pas prendre juste une gorgée de bourgogne?

    @Faustine : c’est le but en tous cas

    @Pimousse : tu peux aussi ne rien dire )

    @Firemaman : je vais essayer de m’en débarrasser rapidement pour pouvoir reprendre la danse par exemple mais c’est vrai que ce n’est pas une partie de plaisir

    @Malira : en février prochain Florence Foresti passe à Lyon et je vais voir son spectacle ..j’en ferai peut-être un billet )

  7. Ce que je retiens de ma grossesse actuelle, c’est que j’en chie vraiment et que ça commence à me plomber, mais que le pire est à venir: je vais amèrement regretter ces moments à sentir le bébé bouger, les gens regarder mon ventre, me voir m’arrondir….parce que je sais que ce sera la derniere fois, et que malgré tout les désagréments, on aime bien quand même (au fond, en fouillant bien). Paradoxale jusqu’au bout la grossesse!

    T’as réussi à avoir des places pour Foresti? nous, trop tard, rien à faire, on s’est déjà fait avoir en juillet…chmout! tu me raconteras!

  8. euh……..pour le concours il caille drôlement pour un été indien ;o)) c’est juste une excuse bidon parce que je n’ai pas le temps :-((

    Et apparement tu n’allaites pas , totu ça pour boire ah lala………allez viens boire un petit coup à la maison ……….ok je sors là !!!

  9. : il restait juste un soir de libre pour Foresti et un samedi youpi ! je n’y croyais pas !

    @Sandra : aussi ici il caille depuis deux jours mais on s’en fout tu peux nous poster deux petites photos quand même…
    et sinon non je n’ai jamais allaité, c’est pas mon truc..tout ça pour boire)

  10. Ah oui, le premier petit verre après que ça fait du bien!
    Je ne comprends pas cette histoire de politiquement incorrect qui fleurit dans les magazines et sur les blogs ces dernières années! peut être parce que je n’ai jamais capté que tout ce qui a trait à la maternité devait être obligatoirement politiquement correct… qui a dit ça un jour?
    je pense que les femmes réagissent plus en fonction de leur sensibilité et tempérament et quelqu’un qui n’ose pas se plaindre ne se plaindra pas plus de sa maternité que de son salaire ou de son mec!
    pour moi c’est simple, il suffit d’être honnête avec soi même, dire ce qu’on ressent et on a le droit aussi de dire que c’est génial quand ça l’est, sans passer pour une allumée ou que cela paraisse suspect.
    Car à force de dire que tout n’est pas génial, c’est l’effet inverse aujourd’hui, quand tu oses dire que tu t’éclates avec ton gamin on te regarde bizarrement!

  11. Bon, tu sais que tu ne me rassures pas là 😀
    Plus ça va et plus je me dis que j’aurais du faire un bébé il y a quelques années, quand je n’avais pas encore conscience que la grossesse, ce n’est pas que du bonheur… Du coup maintenant j’avoue avoir un peu peur d’être enceinte, je me demande toujours comment je vais vivre ma première grossesse, et surtout, je culpabilise de me poser autant de question !

  12. Carole : je suis d’accord quand tu dis que les femmes réagissent selon leur sensibilité mais quand la société te renvoie une image idéalisée ou formatée qui ne correspond pas à ce que tu ressens, c’est peut-être bon au final de savoir que tu n’es pas la seule…cela dit, les choses changent depuis quelque temps, la preuve aussi avec le déni de grossesse de moins en moins tabou..le terme de politiquement incorrect n’est peut être pas le plus approprié…

    @Annouchka : je devrais mettre la mention « interdit aux nullipares » sur certains billets)..ce que je peux te dire c’est que des questions je m’en suis posée plein et je m’en pose encore et cela ne m’a pas empêché de faire un bébé et puis un autre..si c’était si horrible tu crois que j’aurais recommencé? )

  13. Vous vous posez trop de questions les filles !
    A chaque fois, ça m’étonne, je me suis jamais sentie flippée par une certaine norme. Je suis très intriguée par cela chez les jeunes mamans (je parle pas pour toi Choco. C’est ce que je peux ressentir en général…).

  14. Miam le fromage !!

    Ma choupette, si tu m’autorise cette familiarité, tu dois juste être en accord avec ton image à toi que tu as dans ta tête !! T’es une bonne vivante, et si tu dois te forcer à changer pour être « apprécié » par d’autre que ton amoureux et tes enfants, bof… je te dis ça, mais je sais que c’est loin d’être évident, je l’ai vécue et le vit encore !!

    Bisous !

  15. Mère joie : peut-être aussi parce qu’aujourd’hui on attend que tout soit parfait pour faire un enfant (être bien installé, avoir un peu « vécu » avant)…du coup on surinvestit un peu la maternité, la grossesse..peut-être..

    @ehaa : bienvenue et merci pour ta participation !

    @Océane : je me sentais quand mieux dans ma tête et dans mes pompes quand j’étais moins enrobée et puis j’ai envie d’être séduisante aux yeux d’autres personnes que mon amoureux (ben oui…)

  16. Ah la petite nostalgie quand je croise une femme enceinte qui elle en a raz les basket ! J’aurai bien voulu lire l’article de Famili, je pense que ça déculpabilise complètement !

  17. Tout est tellement vrai, un bon point sur l’après grossesse.
    Retrouver avec délice les aliments défendus pour cause de toxo et compagnie, quel plaisir !
    Mais les nuits, c’est inhumain un truc pareil.
    Bon courage !

  18. j’ai bien ri en lisant ton article.
    Je me suis revue chez le fromager au moment de commander. A chaque fois qu’elle me demandait si je voulais le « fermier » (traduction: le + coulant et le + qui pue), je hochais la tête énergiquement 😀

  19. j’ai lu aussi cet article dans familly… bizarre nous avons les mêmes lectures !
    sinon pas glop pas encore de bourgogne pour moi (mon préféré !!!) ne de mojito d’ailleurs mais je les réserve pour janvier OK !!!!???

  20. Je pense que tu vas pouvoir déculpabiliser pas mal de jeunes mamans avec ton billet. ça ne me concerne pas encore mais j’y repenserai quand le moment sera venu 😉

  21. Beaucoup de mes copines me disent qu’elles ont détesté être enceinte. Mais c’est vrai qu’elles n’osent en général pas l’avouer comme si c’était indécent.
    Et c’est vrai que certains bébés ne sont pas beaux à la naissance, mais comment dire cela aux parents? Du coup, je mens.

  22. MMMH la joie des séances de rééducation (et même sans épisio, tu peux y avoir le droit-mais quand tu croises au cabinet de la SF, pas mal de mamies de 60-70 ans, tu te dis qu’il vaut mieux le faire maintenant), j’aimais tellement que j’ai à chaque fois attendu 5 mois avant d’y aller…
    et ton 1er glop, c’est le meilleur!! et ton dernier pas glop, tellement vrai que l’envie d’un 3e te titille quand le pire du 2e est passé (heureusement ma bonne conscience, Chéribibi est là pour me rappeler à l’ordre)

  23. Le seul truc qui ne me manquera pas pendant ma grossesse c’est bien l’alcool puisque je n’en bois pas! Quoi que après, peut-être…. :p
    Florence Foresti vient de faire son nouveau spectacle sur la grossesse justement et je crois qu’elle aborde tous les points énoncés dans ton magasine 😉

  24. B : je n’ai pas encore eu mon mojito ! tu ne peux pas prendre juste une gorgée de bourgogne?

    @Faustine : c’est le but en tous cas

    @Pimousse : tu peux aussi ne rien dire )

    @Firemaman : je vais essayer de m’en débarrasser rapidement pour pouvoir reprendre la danse par exemple mais c’est vrai que ce n’est pas une partie de plaisir

    @Malira : en février prochain Florence Foresti passe à Lyon et je vais voir son spectacle ..j’en ferai peut-être un billet )

  25. Ce que je retiens de ma grossesse actuelle, c’est que j’en chie vraiment et que ça commence à me plomber, mais que le pire est à venir: je vais amèrement regretter ces moments à sentir le bébé bouger, les gens regarder mon ventre, me voir m’arrondir….parce que je sais que ce sera la derniere fois, et que malgré tout les désagréments, on aime bien quand même (au fond, en fouillant bien). Paradoxale jusqu’au bout la grossesse!

    T’as réussi à avoir des places pour Foresti? nous, trop tard, rien à faire, on s’est déjà fait avoir en juillet…chmout! tu me raconteras!

  26. euh……..pour le concours il caille drôlement pour un été indien ;o)) c’est juste une excuse bidon parce que je n’ai pas le temps :-((

    Et apparement tu n’allaites pas , totu ça pour boire ah lala………allez viens boire un petit coup à la maison ……….ok je sors là !!!

  27. : il restait juste un soir de libre pour Foresti et un samedi youpi ! je n’y croyais pas !

    @Sandra : aussi ici il caille depuis deux jours mais on s’en fout tu peux nous poster deux petites photos quand même…
    et sinon non je n’ai jamais allaité, c’est pas mon truc..tout ça pour boire)

  28. Ah oui, le premier petit verre après que ça fait du bien!
    Je ne comprends pas cette histoire de politiquement incorrect qui fleurit dans les magazines et sur les blogs ces dernières années! peut être parce que je n’ai jamais capté que tout ce qui a trait à la maternité devait être obligatoirement politiquement correct… qui a dit ça un jour?
    je pense que les femmes réagissent plus en fonction de leur sensibilité et tempérament et quelqu’un qui n’ose pas se plaindre ne se plaindra pas plus de sa maternité que de son salaire ou de son mec!
    pour moi c’est simple, il suffit d’être honnête avec soi même, dire ce qu’on ressent et on a le droit aussi de dire que c’est génial quand ça l’est, sans passer pour une allumée ou que cela paraisse suspect.
    Car à force de dire que tout n’est pas génial, c’est l’effet inverse aujourd’hui, quand tu oses dire que tu t’éclates avec ton gamin on te regarde bizarrement!

  29. Bon, tu sais que tu ne me rassures pas là 😀
    Plus ça va et plus je me dis que j’aurais du faire un bébé il y a quelques années, quand je n’avais pas encore conscience que la grossesse, ce n’est pas que du bonheur… Du coup maintenant j’avoue avoir un peu peur d’être enceinte, je me demande toujours comment je vais vivre ma première grossesse, et surtout, je culpabilise de me poser autant de question !

  30. Carole : je suis d’accord quand tu dis que les femmes réagissent selon leur sensibilité mais quand la société te renvoie une image idéalisée ou formatée qui ne correspond pas à ce que tu ressens, c’est peut-être bon au final de savoir que tu n’es pas la seule…cela dit, les choses changent depuis quelque temps, la preuve aussi avec le déni de grossesse de moins en moins tabou..le terme de politiquement incorrect n’est peut être pas le plus approprié…

    @Annouchka : je devrais mettre la mention « interdit aux nullipares » sur certains billets)..ce que je peux te dire c’est que des questions je m’en suis posée plein et je m’en pose encore et cela ne m’a pas empêché de faire un bébé et puis un autre..si c’était si horrible tu crois que j’aurais recommencé? )

  31. Vous vous posez trop de questions les filles !
    A chaque fois, ça m’étonne, je me suis jamais sentie flippée par une certaine norme. Je suis très intriguée par cela chez les jeunes mamans (je parle pas pour toi Choco. C’est ce que je peux ressentir en général…).

  32. Miam le fromage !!

    Ma choupette, si tu m’autorise cette familiarité, tu dois juste être en accord avec ton image à toi que tu as dans ta tête !! T’es une bonne vivante, et si tu dois te forcer à changer pour être « apprécié » par d’autre que ton amoureux et tes enfants, bof… je te dis ça, mais je sais que c’est loin d’être évident, je l’ai vécue et le vit encore !!

    Bisous !

  33. Mère joie : peut-être aussi parce qu’aujourd’hui on attend que tout soit parfait pour faire un enfant (être bien installé, avoir un peu « vécu » avant)…du coup on surinvestit un peu la maternité, la grossesse..peut-être..

    @ehaa : bienvenue et merci pour ta participation !

    @Océane : je me sentais quand mieux dans ma tête et dans mes pompes quand j’étais moins enrobée et puis j’ai envie d’être séduisante aux yeux d’autres personnes que mon amoureux (ben oui…)

  34. Ah la petite nostalgie quand je croise une femme enceinte qui elle en a raz les basket ! J’aurai bien voulu lire l’article de Famili, je pense que ça déculpabilise complètement !

  35. Tout est tellement vrai, un bon point sur l’après grossesse.
    Retrouver avec délice les aliments défendus pour cause de toxo et compagnie, quel plaisir !
    Mais les nuits, c’est inhumain un truc pareil.
    Bon courage !

  36. j’ai bien ri en lisant ton article.
    Je me suis revue chez le fromager au moment de commander. A chaque fois qu’elle me demandait si je voulais le « fermier » (traduction: le + coulant et le + qui pue), je hochais la tête énergiquement 😀

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It