C'est un beau roman

en Mai, lis des BD ou un policier


J’aime bien le mois de Mai : c’est rempli de ponts et les semaines au travail sont plus courtes, la croisette s’amuse et Roland Garros me ramène toujours à mes années lycées à cette période de l’année où le dilemme « réviser son bac ou regarder Agassi, Edberg, Brugera, Connors, Chang et j’en passe » se posait (en définitive, je m’arrangeais pour concilier les deux).

Pour ceux et celles qui voudraient profiter des jours fériés pour bouquiner un peu, voici en vrac mes dernières lectures :


– Je commence par le coup de coeur du moment, Le treizième conte de Diane Setterfield. Les amoureux des livres craqueront d’abord pour la couverture et se laisseront facilement convaincre par le résumé de la quatrième de couverture. Margaret Lea, l’héroïne, tient une librairire de livres d’occasion avec son père et depuis toujours semble préférer la compagnie des bouquins à celle des êtres humains. Un jour, elle reçoit une lettre de Vida Winter, écrivain célèbre de best-sellers, qui lui demande de rédiger sa biographie. D’abord réticente, elle se laisser séduire par le mystère qui entoure la vie de cette femme, part à sa rencontre et à la découverte d’une histoire familiale pleine de zones d’ombres, de fantômes, de jumelles qui ne sera pas sans résonance pour la jeune femme.

Pour qui? pour les fans de Jane Austen ou d’Emilie Bronte !



– J’ai attendu que La belle vie de Jay MacInerney sorte en poche pour le lire et c’est encore une très bonne surprise. Le roman s’ouvre sur un dîner dans un loft new-yorkais entre gens aisés et pour qui la vie semble être belle. Nous sommes le 10 septembre 2001 et dans quelques heures, le destin de chacun des personnages va basculer à jamais. C’est d’ailleurs à partir de ce moment que j’ai vraiment accroché au roman. Corrine qui s’ennuie au foyer va devenir bénévole sur le site de Ground Zero et va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie. Au delà de l’intrigue, j’ai apprécié le style de l’écrivain qui mêle humour, férocité, légèreté et mélancolie. 

Pour qui? pour ceux qui ont envie de vivre par procuration les débuts d’une passion amoureuse !



– Difficile de faire plus qu’explicite que le titre Faites des gosses ( qu’ils disaient), bande dessinée de Linda Corozza. Après m’avoir fait beaucoup rire avec son premier opus, Je veux un bébé (moi non plus), Linda décrit ici les lendemains de l’accouchement, son expérience assez désastreuse et très drôle de l’allaitement, la première fois aux urgences, les nuits blanches ou comment une simple balade en poussette peut virer en épreuve digne de Pékin express. C’est un peu moins drôle que le premier tome mais on s’y reconnait fatalement si on est passé par là.

Pour qui ? pour toutes les jeunes mamans (désolée le papa est plutôt absent dans l’histoire) qui culpabilisent trop !



– Lu en quelques jours, Un sur deux est un thriller écrit par Steve Mosby et dont la critique de Gérard Collard était franchement enthousiaste. Mark Nelson vient tout juste de débarquer dans la brigade de John Mercer, flic de légende qui a repris du service après deux ans de dépression. Il se lance alors avec l’équipe en place à la poursuite d’un serial killer qui prend comme cible des couples, ne laissant qu’un des deux vivants. C’est haletant, on a envie de connaître la suite tout en craignant que les scènes les plus cauchemardesques hantent nos nuits. Pourtant on reste un peu sur sa faim quant à la psychologie des personnages ou le pourquoi de ce jeu macabre et surtout le rebondissement final est pour moi de trop. Cela ne rivalise pas avec Shutter Island avec lequel ce thriller a été comparé mais l’auteur a une imagination prometteuse.

Pour qui? pour ceux qui n’ont pas de grenier dans leur maison et qui ont envie de quelques frissons sous la couette !

Rendez-vous pour d’autres lectures…

20 Comments

  1. Ca me donne de supers idées de lecture…J’aime bien particulièrement La Belle Vie…Comme tu le décris, je le vois bien tourné en film…Muchas gracias !

  2. Le livre « Un sur deux » me donne franchement envie! C’est déjà la deuxième fois que j’en entend parler et je crois qu’il va falloir que je me décide à le trouver.
    Merci pour ces petits conseils lecture 🙂

  3. J’ai faim !

    Tu ne te souviens certainement pas mais j’aime les romans historiques où tu apprends des trucs sans t’en rendre compte .
    Je n’ai rien à me mettre sous la dent en ce moment . La magie ne prend pas .
    Tu aurais un bon titre sous le coude ?

  4. : ah non y a beaucoup moins de livres que dans une librairie, il y a un gros turn-over…

    @Oum : j’espère qu’il te plaira si tu le lis

    @MissBrownie : tu peux faire une liste complémentaire?

    @Angelita : sans problème !

    @Malira : pas de quoi )

    @Ange-étrange : oh ça doit être chouette d’assister à Roland-Garros

  5. : quelle époque? parce qu’en histoire contemporaine par exemple tu as American Darling de Russel Banks qui est un très bon roman mais aussi l’histoire du Nigeria (dans les années 60-70)…faut que je réflêchisse…tu as aussi les bouquins de Tracy Chevalier…

Write A Comment

Pin It