La dernière séance

Amour impossible

Après Christina Vicky Barcelona, James Gray reprend le thème du triangle amoureux dans son dernier film, Two Lovers. L’intrigue ne se déroule pas à Barcelone mais à New York, dans les deux cas on a envie de sauter dans le premier avion pour aller arpenter la ville. Joaquim Phoenix n’a pas le sex-appeal de Javier Bardem mais est d’une justesse et d’une sensibilité qui font regretter sa décision d’arrêter le cinéma. Gwyneth Paltrow ne se contente pas de sa plastique impeccable pour incarner une jeune femme paumée, un peu barge dont Joaquim tombe fou amoureux. Vinessa Show est pour moi le personnage le plus sacrifié, le moins réussi, c’est la chic fille, la bru idéale.

Si Two lovers est bien une histoire d’amour fou, ici l’amour ne rime pas avec bonheur mais avec douleur. Face aux deux femmes qui entrent simultanément dans sa vie de trentenaire suicidaire, Joaquim devra choisir entre raison et passion. James Gray ne néglige aucun détail : la bande-son, la direction d’acteurs, la photographie, le tempo des scènes, le film est indéniablement beau même si je m’attendais à ce qu’il me bouleverse plus.

et vous, pensez-vous qu’on peut aimer la même personne toute une vie?

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It